En direct d’Éthiopie : Jérémy rencontre enfin Kebene !

Jeremy et sa filleule

« Il y a déjà 15-20 ans, j’ai vu un spot publicitaire à la télé qui expliquait que l’on pouvait aider un enfant à mieux vivre avec un euro par jour. Cette belle idée a commencé à germer dans mon esprit… Quelques années plus tard, l’idée s’est concrétisée. Mes recherches sur internet m’ont mené à Vision du Monde dont le concept de correspondance avec le filleul me plaisait beaucoup. J’ai parrainé 3 enfants successivement : Estefany en Bolivie (que je suis allé voir à plusieurs reprises), Anh Tinh au Vietnam (que je viens de rencontrer également) et Arpi en Arménie.

Jeremy au vietnam
Jeremy en visite à son filleul
Jeremy en visite à son filleul

Il y a 4 ans, j’ai entendu parler d’une petite fille éthiopienne via un groupe de parrains sur Facebook : elle allait sortir du programme en raison de son âge alors j’ai craqué. Elle s’appelle Kebene, c’est une adolescente qui essaie de faire de son mieux à l’école et qui est toujours souriante sur les photos. 

Après 4 ans d’échange de courriers, j’ai décidé de partir à la rencontre de Kebene en Éthiopie. J’ai envie de la connaitre et de découvrir de mes yeux dans quel contexte elle vit. Je suis impatient d’en apprendre plus sur elle, sa famille, son tempérament, son rire, ses expressions… En plus, je me suis lancé un challenge : rendre visite à tous mes filleuls. Je compte honorer cet engagement en allant dans ce pays qui m’est inconnu !

J’ai passé de longues semaines à me languir de rencontrer Kebene, et puis un jour le grand départ pour l’Éthiopie est enfin arrivé. Après 2 heures de route et d’impatience, la voiture entre dans la cour d’un hôtel de la ville de Gimbi, où je dois la rencontrer. J’aperçois une jeune fille assise à la terrasse avec son papa. Son regard et le mien se croisent enfin, j’y devine un sourire et son impatience de ce moment. Je sors de la voiture pour prendre Kebene dans mes bras.
 

Nous passons la journée ensemble. Nous apprenons à nous connaître à travers quelques premières questions timides, des pointes d’humour, et beaucoup de regards… Nous allons ensuite faire du shopping : ma filleule a 16 ans et est une vraie adolescente adepte des dernières tendances ! Elle essaie beaucoup de vêtements pour finalement n’en sélectionner qu’un.

Nous revenons ensuite à l’hôtel pour un déjeuner traditionnel que je partage avec Kebene et son papa. Celui-ci me demande si je suis marié, si j’ai des enfants… Je réponds par la négative et c’est dans un moment qui m’a profondément touché qu’il me dit : « Jérémy, tu as une fille : ma fille ».

Kebene et son père

Nous avons également évoqué l’avenir du parrainage de Kebene et nous espérons tous les trois qu’il durera le plus longtemps possible !

Nous échangeons ensuite quelques cadeaux. À la fin du repas, les au revoir sont difficiles et comme pour faire durer ce moment, nous allons prendre un dernier café. Finalement, nous nous séparons avec de nombreux câlins, embrassades et sourires. Je garderai de cette rencontre des souvenirs inoubliables. »
 

 

Vous aussi, changez la vie d'un enfant grâce au parrainage.