Béryl et son expérience unique de marraine au Mali et au Sénégal

Je parraine plusieurs enfants avec Vision du Monde depuis 12 ans maintenant. Je les appelle affectueusement « mes lutins » même si certains ont bien grandi ! Comme Aramatou, qui vit au Mali. Elle a 15 ans aujourd’hui et je suis heureuse de l’accompagner depuis ses 5 ans. Lui permettre d’aller à l’école est à mes yeux la clé de son autonomie. Dès que je reçois de ses nouvelles, je suis fière de la voir évoluer, grandir, et lui donner peut-être la chance de s’épanouir dans son pays auquel je suis tellement attachée.

Témoignage Béryl
témoignage fatou
Béryl et Fatou lors de leur première rencontre.

Depuis 2 ans, je suis également la marraine de « ma petite Fatou », que j’ai eu la chance de rencontrer l’année dernière dans son village de Nettéboulou au Sénégal.

J’ai vécu une expérience inouïe… J’ai été accueillie par des sourires et des mercis par centaines. Un tsunami de gratitude ! Tout le village était là pour notre rencontre : Fatou était très intimidée, et moi aussi. C’était beaucoup d’émotions pour elle : ses yeux étaient cerclés de larmes. Puis j’ai été invitée dans la case de ma petite filleule avec sa maman et un traducteur. J’ai pu enfin leur dire que j’étais là pour elles, que je serais une marraine fidèle, que je l’accompagnerais jusqu’au bout, qu’elles et leur village, on ne les laisserait pas tomber. Et que la photo de Fatou était accrochée chez moi. Elle et sa maman ont toutes les deux eu les larmes aux yeux. Je n’ai pas eu besoin de traduction...

Quand je suis remontée dans la voiture pour partir, on s’est regardées longuement. J’ai demandé au chauffeur si je pouvais descendre pour dire un dernier au-revoir à Fatou. Je l’ai prise dans mes bras, elle m’a serrée très fort elle aussi… Je n’ai pas les mots pour exprimer ce que j’ai ressenti… Puis sa maman est apparue devant moi, a fixé mon regard tout en m’accrochant un petit bracelet au poignet. Bon et bien là, c’est moi qui ai pleuré… Ce bracelet ne me quitte pas. Il symbolise le lien qui m’unit à ma filleule mais aussi à sa maman. Il me suffit de baisser les yeux pour penser à elles et me rappeler combien je tiens à ma mission de marraine.

Vous aussi, lancez-vous dans l'aventure du parrainage et changez la vie d'un enfant !