Enfants négligés : des ONG mieux formées en Chine

Avec le soutien d’Alstom University dans le cadre du projet Discovery Challenge

Un contexte délicat avec des millions d'enfants délaissés

En Chine, l’exode rural pousse les familles à quitter leur village pour gagner leur vie en ville. Dans leur sillage, ce sont près de 34,26 millions d’enfants qualifiés de « migrants » qui subissent l’éloignement des parents.

Au global, on estime à 68,77 millions le nombre d’enfants délaissés par leurs parents. 70 % d’entre eux sont livrés à eux-mêmes, négligés par leurs parents. Cela expose plus de la moitié d’entre eux aux abus de toutes sortes, verbaux et physiques. Ce pays de la taille d’un continent, aux fortes inégalités de développement, ne dispose pas d’un système de protection de l’enfance en mesure de répondre à cet enjeu.

Depuis 2016, World Vision China œuvre auprès des travailleurs sociaux, des organisations caritatives et des autorités locales pour contribuer au développement d’un programme de prise en charge et de protection de ces enfants laissés pour compte. Des centres dédiés et des initiatives permettent de les accueillir, de répondre à leurs besoins spécifiques et de leur garantir éducation et soins de santé dans un cadre aimant et protégé.

Les objectifs de formation

Le but est de renforcer le système de protection des enfants au niveau local en renforçant les compétences des travailleurs sociaux et des ONG locales. Le projet prévoit de mener des activités de sensibilisation pour les communautés sur les questions de protection ainsi que des formations certifiées pour les travailleurs sociaux qui assurent le référencement et la prise en charge initiale des enfants négligés.

Les travailleurs sociaux : anges gardiens de Xiao Shitou et Xiaolan

Xiaolan, un enfant migrant

Depuis 15 ans, la maman de Xiaolan a migré à Kangle dans la région de Guanghzou, pour travailler dans une usine textile, élevant seule ses deux filles dans une maison de fortune de 10 m². Les enfants de migrants ont rarement accès aux écoles publiques, ce qui engendre des frais d’enseignement privés lourds à supporter. Xiaolan et sa sœur ont rejoint le projet Xiaoyanzi, qui les accompagne notamment en matière d’éducation. Madame Zhou, travailleur social, veille au bien-être de ces enfants et apprécie le sérieux et l’engagement de Xialoan, qui par ailleurs aide pendant les vacances à confectionner des accessoires pour aider aux revenus de la famille.

xiolan
xiaolan

Xiao Shitou, un enfant négligé

Bébé, Xiao Shitou a été laissé à la garde de ses grands-parents, déjà âgés et accaparés par les travaux agricoles. Renfermé, sur ses gardes, prostré devant la télé et solitaire, il a été repéré par Tante Li, travailleur social, le conviant aux ateliers de protection et développement, veillant sur son éducation et entretenant le lien avec ses parents à distance. Peu à peu, Xiashitou s’est ouvert aux autres, a progressé dans ses apprentissages notamment le chinois et a amélioré son comportement.

xiao shitou
xiao shitou

La prise de conscience de la communauté

Lors d’une séance de sensibilisation à l’éducation positive, une grand-mère âgée affirme : « J’ai compris que gronder et battre les enfants peut avoir des conséquences négatives graves. J’essaierai d’être patiente et de ne pas les houspiller quand ils ne m’écoutent pas ».

La nature de nos actions sur le terrain

  • Développer des modules de formation et des guides pédagogiques standardisés destinés aux ONG locales et aux travailleurs sociaux.
  • Former les travailleurs sociaux et les ONG locales sur les droits des enfants, leur protection et leur implication, les méthodes d’identification des familles vulnérables et le signalement des violences domestiques.
  • Organiser des ateliers de sensibilisation et de communication pour les communautés sur la prévention des violences en formant personnel scolaire, parents et enfants aux risques, importance et méthodes de signalement des abus.

Les bénéficiaires de ce projet

  • Directs : 40 ONG locales, dont 160 travailleurs sociaux, 160 enfants et familles
  • Indirects : 6 000 habitants accompagnés au quotidien par ces ONG et travailleurs sociaux
Les ateliers - enfant

Les ateliers

atelier parents-enfants

Les ateliers

ateliers enfants

Les ateliers

Atelier des enfants

Les ateliers

Protégeons chaque enfant !

Photo Contact AMC

Des questions sur ce projet ?

Contactez Anne-Marie CHANAL | Responsable Philanthropie

Téléphone : 01 80 20 57 53 | Portable : 07 83 64 71 39

Email : annemarie.chanal@wveu.org