Notre programme de Caminos de Esperanza au Salvador

Vision du Monde vient rejoindre en février 2020, le partenariat World Vision présent au Salvador depuis 1975 à la suite de l’Ouragan Fifi. Malgré l’intensification de l’aide humanitaire dans le pays, le Salvador fait face à deux grands défis : le taux de criminalité qui malheureusement atteint des records et la vulnérabilité suite aux catastrophes naturelles et aux changements climatiques provoquant alors d’importantes migrations. Par ailleurs, le taux de pauvreté s’élève à 35% et l’analphabétisme à 11%. 

Dès la première année de ce nouveau programme de parrainage de La Union au Salvador, Vision du Monde viendra en aide à 2 000 enfants et 200 adultes pour mettre fin durablement aux violences dont ils sont victimes et leur offrir un environnement plus sûr dans lequel ils peuvent se réaliser dignement. 

Ce que souhaite tous les enfants...

Nos actions prioritaires

Protection des enfants

Création de nouveaux espaces communautaires protégés où les enfants et les jeunes pourront se sentir en sécurité. Lutte contre les violences domestiques en sensibilisant la communauté sur les droits des enfants. 

Santé et protection des filles au Salvador

Accompagnement des enfants et adolescents au sein de clubs de jeunes dans lesquels ils bénéficient d’un soutien pour leur scolarité, participent à des activités culturelles, etc. Formations des professeurs en pédagogie et en cohésion sociale. 

Education des enfants au Salvador

Sensibilisation de la communauté sur les droits des enfants et des femmes afin de mettre fin aux grossesses précoces.

Développement économique au Salvador

Sensibilisation de la communauté sur les conséquence du travail des enfants. Accompagnement des familles via des formations professionnelles et un soutien économique afin de leur permettre d'avoir des revenus suffisants.

Les défis à relever

Défis à relever

À Caminos de Esperanza, le bien-être des enfants et de leur famille est encore fortement menacé :

  • Le taux d’analphabétisme est de 23 % dans la région contre 11% au niveau national
  • 47 % de la population de cette région gagne moins que le salaire minimum fixé à 304$ par mois
  • Chez les enfants âgés de 10 à 15 ans, 1 enfant sur 10 travaille, souvent auprès de ses parents
  • Près de 25 % des jeunes affirment ne connaître aucun moyen de contraception
  • Plus de la moitié des jeunes sont victimes de violences domestiques 

Découvrez nos autres programmes