Des enfants en bonne santé

Enfants vietnamiens qui jouent au docteur

Chaque année, ce sont plus de 5 millions d’enfants de moins de 5 ans qui meurent des suites de maladies non soignées (pneumonie, diarrhée, maladies infectieuses liées à la malnutrition, etc.). Dans la majorité des cas, ces décès pourraient être évités. 
Dans les régions en développement, seule la moitié des femmes a accès aux soins de santé dont elle a besoin. Le taux de mortalité des femmes y est 14 fois plus élevé que dans les pays développés. Des épidémies prospèrent là où peur et discrimination limitent la possibilité des personnes à recevoir les services nécessaires pour une vie saine.

De la santé au développement des communautés

Réduire les maladies et donner accès à des soins de santé de qualité n’est pas uniquement une question de bien-être, être en bonne santé permet aux enfants d’aller à l’école et d’avoir un meilleur avenir. De même, les parents peuvent ainsi travailler et subvenir aux besoins de leur famille. 

Notre approche

Vision du Monde met en place différents projets pour améliorer les conditions de santé au sein des communautés. Nous œuvrons pour réduire les maladies et donner accès à des soins de santé de qualité à tous les enfants. 

Nous travaillons en étroite collaboration avec les familles ainsi qu’avec de nombreux partenaires locaux pour changer les pratiques de manière durable. L’association intervient à toutes les échelles : construction d’infrastructures et formations pour les familles, les communautés et les professionnels de santé. C’est pourquoi Vision du Monde s’engage sur le long terme avec les communautés, pour assurer une amélioration durable des conditions de santé des familles.
 

Enfants sénégalais qui se lavent les dents

La santé à Koodugu, au Mali

À Koodugu, au Mali, la santé représente un réel enjeu puisque le taux de mortalité infantile en 2017 était près de 5%. Vision du Monde a donc mis en place des actions concrètes afin de réduire les maladies infectieuses et de réduire le taux de malnutrition :

1. Réduire des maladies infectieuses (paludisme, diarrhée, etc.) :

  • Organisation de séances de vaccination des enfants de moins de 5 ans. 
  • Séances de sensibilisation sur la détection de la diarrhée chez les enfants de moins de 5 ans et sur l’importance de se laver les mains.
  • Distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 5 ans.

2. Réduire le taux de malnutrition des enfants de moins de 5 ans :

  • Construction de nouveaux programmes qui visent à réduire durablement la malnutrition chez les jeunes enfants. 
  • Suivi régulier des enfants souffrant de malnutrition aiguë. 
  • Formation des familles à la conception de repas équilibrés à base de produits locaux.  

L'impact de nos actions à Koodugu en quelques chiffres (2018)

  • 13 nouveaux foyers de nutrition ont été construits en 2018. 
  • 82% des enfants malnutris ont pu être soignés. 
  • 7 438 enfants de moins de 5 ans ont reçu un traitement contre le paludisme et 1 424 enfants ont reçu l’ensemble de leurs vaccins obligatoires.
  • 1 500 moustiquaires imprégnées d’insecticide ont été distribuées.