La faim progresse encore dans le monde

1 personne sur 9 en souffre

Depuis 2015, la faim dans le monde augmente, elle a presque retrouvé son niveau d’il y a 10 ans et la crise sanitaire du COVID-19 n’a pas arrangé la situation : de nouvelles personnes se retrouve en insécurité alimentaire.


Dans le monde, ce sont 820 millions de personnes qui souffrent encore de la faim ! Près de 150 millions d’enfants de moins de 5 ans sont touchés par un retard de croissance. 

Infographie sur la faim dans le monde
Infographie sur la faim dans le monde
Infographie insécurité alimentaire à cause de COVID-19

Vision du Monde au cœur de la lutte contre la faim

Membre du Partenariat international World Vision, nous sommes présents dans plus de 100 pays et intensifions actuellement nos actions face au COVID-19 pour limiter l’impact de la pandémie sur l’insécurité alimentaire des enfants et de leurs familles.

Il en est de même au sein de nos 17 programmes de parrainage où nous luttons au quotidien contre la malnutrition infantile. La santé des enfants de moins de 5 ans est surveillée grâce à des visites à domicile et les parents sont formés aux bonnes pratiques nutritionnelles grâce à des clubs de nutrition qui se réunissent au sein de leur village.


C’est ainsi qu’au Sénégal, dans le programme de parrainage de Diokoul, 96% des enfants malnutris sont désormais sortis de leur état de malnutrition.
 

Enfant et sa maman en bonne santé

La faim : un frein au développement des communautés

Former les communautés

La faim reste surtout un obstacle au développement des communautés vulnérables. Quand la faim est omniprésente, elles doivent faire des choix pour survivre : les enfants sont retirés de l’école pour travailler, et ne sont ni éduqués ni formés.

Nous formons les agriculteurs locaux à la diversification de leur agriculture et à des techniques respectueuses de l’environnement, pour leur permettre de nourrir leur famille, puis pour qu’ils puissent vendre l’excédent de culture et ainsi développer un revenu pour subvenir aux besoins de leur famille.

Mettre fin durablement à la malnutrition infantile a donc un impact positif sur la santé, l’éducation, l’économie, et le développement social de ces communautés.

Grâce au parrainage d’enfants, vous nourrissez tout un village !

Infographie parrainage

Le parrainage d’enfants permet de lutter contre les causes profondes de la malnutrition qui est la pauvreté dont sont victimes les communautés.

Nous partons du principe qu’une communauté qui ne souffre plus de la pauvreté permet à ses enfants de s’épanouir et vivre pleinement leur vie. Le parrainage d’enfant est une aide à long-terme qui nous permet d’agir dans 6 domaines essentiels : l’accès à l’eau, l’éducation, la santé, l’alimentation, le développement économique, la protection des enfants.

Chaque parrain contribue au développement de son filleul, mais aussi de sa famille et de leur village tout entier !

Notre approche communautaire du parrainage d’enfants valorise les compétences locales : 97% de nos équipes sur le terrain sont issues des communautés que nous aidons. Nous impliquons les communautés au sein des projets menés car nous savons que personne ne connaît mieux les besoins d’un enfant que lui-même et son entourage. Nous tissons une relation de confiance avec elles et sommes à leur écoute pour adapter nos actions à leurs besoins, leur culture et les contextes locaux.

Lorsque notre travail est terminé, cela signifie que la communauté est complètement autonome et que les enfants pourront s'épanouir.

Parrainer un enfant, c’est nourrir tout un village !