voyage parrains en Birmanie

En direct de la Birmanie

Juliette et Laura partagent leurs ressentis !

Juliette et Laura, employées chez Vision du Monde, se sont rendues en Birmanie pour leur premier voyage sur le terrain lors d'un voyage parrains. Petit retour sur leurs ressentis 😉

Comment décririez-vous la culture birmane ? Qu’est-ce qui vous a étonné le plus par rapport à la culture française ? 

Juliette : C’est vraiment très éloigné de la culture française dans tous les domaines : les traditions, la personnalité des birmans, l’alimentation… Ce qui m’a le plus étonné c’est le sourire des birmans. Peu importe où nous étions dans le pays, nous avons toujours reçu un accueil chaleureux accompagné de sourires sincères. C’est un grand changement par rapport à la France, et un vrai plaisir… qui devient vite contagieux !

Laura : Les pagodes, les temples, les longyis, le tanakha… Le bouddhisme a forcément une grande place en Birmanie, mais j’ai l’impression que ce pays sait aussi maintenir une identité culturelle forte et des traditions ancestrales. Il est difficile de faire un parallèle avec la culture française dans son ensemble, mais ce qui m’a le plus frappée, c’est la générosité et l’accessibilité des birmans. Si on est vite limité par la langue, la communication se fait à travers les regards et les sourires. 

Une anecdote marrante à nous partager sur le séjour ?

Juliette : Nous avons fait un long trajet en bateau entre Mandalay et Bagan qui a duré toute la journée. Notre guide, qui voulait profiter de cette journée pour nous faire découvrir les spécialités locales, nous a préparé quelques aliments à grignoter… et un bon cocktail à base de rhum. Les parrains ont adoré et ont été très joyeux jusqu’à l’arrivée à l’hôtel à Bagan !
 

Laura : J’ai acheté, comme beaucoup de marraines, un longyi au début du séjour. J’ai décidé de le porter une journée, et il s’avère qu’on commençait la matinée par un marché. Juliette m’a tout de suite dit en descendant du bus : « Je crois que tu as mis ton longyi à l’envers !». Oui, on voyait tous les fils dépasser et je sentais que les birmanes me regardaient en rigolant… Heureusement, notre super guide a demandé à une femme qu’elle connaissait si je pouvais me changer derrière son stand. Grand souvenir !

Merci Juliette et Laura pour ces beaux souvenirs !

En savoir plus sur les voyages dans nos pays d'interventions