close

This option is currently not available

Close close
Enfant victime de violences sexuelles

165 000 enfants victimes de violences sexuelles

Ensemble, libérons la parole des enfants en France !

La Commission Indépendante sur l’Inceste et les Violences Sexuelles Faites aux Enfants (CIIVISE) appelle à une transformation profonde dans la manière dont la société aborde les violences sexuelles, soulignant l'urgence de protéger les enfants et de créer des environnements sûrs et bienveillants pour permettre la guérison et la prévention.

Soutenue par Vision du Monde, l’association Les Papillons s’aligne sur cet objectif via la libération de la parole des victimes, l’accompagnement des enfants et les actions de sensibilisation au grand public.

Quelles sont les violences faites aux enfants en France ? 

Selon les données de la CIIVISE, les révélations des violences aboutissent rarement. Alors que seule une victime sur dix révèle les violences au moment des faits, près de la moitié des témoignages indiquent que l'enfant n'est pas mis en sécurité et ne bénéficie pas de soins lorsque la révélation survient.

Le déni des violences sexuelles coûte chaque année 9,7 milliards d’euros. Ces chiffres traduisent les répercussions profondes et coûteuses des violences sexuelles sur la santé physique et mentale des victimes, ainsi que sur la société dans son ensemble.

En cochant "Les projets en faveur de l’éducation et de la protection des enfants".

Qu'est-ce que la CIIVISE ?

Croire et soutenir les victimes de violences sexuelles, telle est la promesse de la Commission Indépendante sur l’Inceste et les Violences Sexuelles Faites aux Enfants (CIIVISE). Lancée en août 2020 par le Secrétaire d’Etat Adrien Taquet, cette initiative a été instaurée en réponse à une prise de conscience croissante sur les violences sexuelles, notamment l'inceste, au sein de la société française.

Initialement prévue pour deux ans, la commission a vu son mandat prolongé jusqu’au 31 décembre 2023. Elle rassemble 23 professionnels : experts de la santé, de la police et de la justice, de la protection de l’enfance, de la promotion des droits des personnes en situation de handicap, de la lutte contre les violences sexuées, de l’éducation ou fondateurs d’associations d’aide aux victimes et de plaidoyer.

Via un appel à témoignage lancé en 2021, la CIIVISE a pu recueillir près de 30 000 témoignages de victimes, leur offrir un espace de reconnaissance et formuler des recommandations pour les politiques publiques qu’elle a partagé au sein d’un rapport publié en novembre 2023. La commission vise à démontrer que ces témoignages ne sont pas simplement des affaires privées, mais des problèmes sociaux et politiques nécessitant une réponse collective.

Libérer la parole des enfants avec l’association Les Papillons

L'ONG Vision du Monde et l'association Les Papillons partagent une mission commune visant à mettre fin aux violences faites aux enfants en France.

Vision du Monde soutient notamment l'association Les Papillons dans la mise en place de Boîtes aux lettres Papillons afin de libérer la parole des enfants. Ces boîtes aux lettres sont déployées dans différents lieux fréquentés par les enfants (écoles, clubs de sport, etc.), offrant un moyen sécurisé et anonyme à chacun d’entre eux de dénoncer les maltraitances dont ils sont victimes.

Alors que la CIIVISE révèle que 81% des agresseurs sont des membres de la famille, l’association Les Papillons, cherche à détecter le plus rapidement possible ces abus. Des référents sont formés pour relever quotidiennement le courrier des Boîtes aux lettres Papillons, évaluant ainsi la nature et la gravité des faits signalés. Ils jouent un rôle crucial en saisissant les bonnes instances chargées de mettre en place des mesures de protection ou d’accompagnement de l’enfant.

En unissant leurs forces, Vision du Monde et Les Papillons s'alignent directement sur la mission de la CIIVISE visant à briser le tabou qui entoure les violences sexuelles faites aux enfants et à créer un environnement où chaque enfant puisse s'exprimer en toute sécurité.

Il est urgent de mettre en place des actions concrètes pour protéger les victimes, sensibiliser davantage le public et renforcer les politiques publiques en matière de prévention et de soutien aux victimes.

En cochant "Les projets en faveur de l’éducation et de la protection des enfants".

Nos articles sur la protection des enfants