secheresse au kenya provoquant une penurie alimentaire

Changement climatique

Quel est l’impact sur la sécurité alimentaire mondiale ?

Cultures asséchées, rendements irréguliers, augmentation des prix des denrées alimentaires, les impacts du changement climatique mais aussi de la pandémie de la COVID-19 affectent durement les populations les plus vulnérables et leur environnement. Avec la hausse des températures, la qualité des cultures s’appauvrit, les aliments sont plus rares et les prix s’envolent, privant une partie de la population de nourriture. Selon l’ONU, plus de 88 millions de personnes souffrent déjà de faim aiguë dans le monde.

La crise de la COVID-19 : un facteur aggravant l’insécurité alimentaire

Plus d'un an après le début de la pandémie COVID-19 celle-ci continue de menacer le développement et l'avenir des populations déjà fragilisées par les effets du changement climatique et les conflits.

Alors que 690 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde, le Programme alimentaire mondial a mesuré que la crise de la COVID-19 pousserait des millions de familles supplémentaires dans la faim, principalement dans les pays déjà en crise. Le risque de famine est particulièrement présent dans plusieurs pays comme le Yémen, le Soudan du Sud, le nord du Nigéria et la République démocratique du Congo.

Les restrictions d’échanges internationaux visant à freiner la pandémie a des impacts directs sur l’accès à la nourriture. Face à la fermeture des frontières et aux restrictions sanitaires, les prix des denrées alimentaires augmentent au moment où les opportunités de travail diminuent. Face à cette situation, les Nations Unies estiment que 235 millions de personnes dans le monde auront besoin d’une assistance humanitaire en 2021.

Grâce à Vision du Monde, vous aussi, soutenez les populations victimes de la faim en parrainant un enfant ou en faisant un don.

Vous pourriez aussi être intéressé par...