enfant dans un bidonville au bangladesh

Qu’est-ce qu’être un enfant dans un bidonville ?

Selon les Nations unies, un bidonville désigne la partie défavorisée d'une ville marquée par des logements insalubres, une population pauvre et l’absence totale de droit de propriété et donc de sécurité foncière. Toujours selon l’ONU, un milliard de personnes vivent dans des bidonvilles à travers le monde.

D'ici 2050, les habitants des bidonvilles pourraient atteindre 3 milliards de personnes, soit un tiers de la population mondiale, si rien n'est entrepris pour déjouer les estimations. Vision du Monde entend bien participer au combat contre l’extrême pauvreté dans le monde et l’insalubrité pour agir en faveur de la protection des enfants de ces quartiers défavorisés à travers le monde.

Les bidonvilles dans le monde : état des lieu

Des townships d’Afrique du sud aux favelas du Brésil, en passant par les gecekondu de Turquie, les bidonvilles sont présents dans le monde entier. Ces regroupements d’habitations précaires, subis par une population marginalisée, sont construits avec des matériaux de récupération dans des espaces souvent restreints et sans aucune installation sanitaire. D’après les observations de l’ONU-HABITAT, ces zones d’habitation sont privées de plusieurs éléments essentiels comme:

  • L’accès à l’eau potable,
  • L’accès à un assainissement décent,
  • Des espaces de vie suffisants,
  • Des logements durables dans le temps,
  • L’accès à la sécurité foncière.

Bien plus qu’un lieu de transit, comme cela peut être le cas des campements de réfugiés, les bidonvilles sont de véritables lieux à usage d’habitation permanente. Les bidonvillois, nom donné par les Nations Unis, s’installent dans ces quartiers précaires pour plusieurs années.

Actuellement, de nombreux bidonvilles sont déjà installés dans le monde entier. Bien que le recensement soit compliqué, on compte :

  • Plus d’un million d’habitants à Soweto, bidonville en Afrique du sud,
  • Environ 700 000 habitants dans le bidonville de Dharavi en Inde,
  • Entre 170 000 selon le gouvernement et 1 000 000 selon les ONG à Kibera, au sud de Nairobi au Kenya où se trouve le bidonville.

En 2050, les estimations prévoient un total de 6,5 milliards de citadins dans le monde, soit 70 % de la population de la planète. Une situation qui risque de favoriser l’accroissement du nombre de terrains et habitats insalubres.

En cause ?

Le désir des populations de rejoindre la ville dans l’espoir d’une vie meilleure. L’exode rural est l’une des causes principales de la croissance urbaine et de la progression de ces quartiers en périphérie urbaine. Les ruraux rejoignent les grandes villes, poussés par le besoin de trouver du travail, de fuir des conflits, des catastrophes naturelles et des pénuries alimentaires. Aujourd’hui, la population urbaine augmente de 200 000 habitants chaque jour. Un phénomène majoritairement observé dans les pays en voie de développement.

Le quotidien des enfants dans les bidonvilles

Commencez l'aventure du parrainage et changez la vie de nombreux enfants du Cambodge !

En savoir plus le Cambodge