un petit garçon se lave les mains avec un bidon à cause d'un accès l'eau potable difficile

L’accès à l’eau potable et la COVID-19

Un manque accentué par la crise sanitaire

Le 22 mars a lieu la journée mondiale de l’eau. A cette occasion, l’ONG Vision du Monde, association de solidarité internationale qui vient en aide aux enfants les plus vulnérables partout dans le monde, souhaite alerter sur les problématiques d’accès à l’eau potable que rencontrent les populations des pays en développement.

Alors que les situations de stress hydrique sont de plus en plus importantes en raison de l’intensification des changements climatiques, le manque d’eau s’est largement fait ressentir depuis la crise mondiale liée à la COVID-19.

La question de l’accès à l’eau potable est centrale dans le travail de Vision du Monde, ces problématiques hydriques sont un point de départ de la majorité de ses 15 programmes de développement, répartis dans 10 pays.

Petite fille épanouie et souriante dans un camp de réfugiés

Toutes les 10 secondes, nous permettons à une personne de plus d’accéder à l’eau potable

 En 2019, à travers le partenariat international World Vision, Vision du Monde a :

    Fourni de l’eau potable à 3,4 millions de personnes
    Amélioré les installations sanitaires pour 2,6 millions de personnes
    Délivré des formations sur les bonnes pratiques d’hygiène à 4,3 millions de personnes 

En savoir plus sur l'accès à l'eau potable