enfant qui mange un fruit

Journée mondiale contre la faim

821 millions de personnes sont en sous-alimentation chronique dans le monde.

Selon le rapport sur l’État de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2018 publié par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, le nombre de personnes souffrant de la faim est en hausse : elles étaient 821 millions en 2017.

La quantité d’aliments produite à travers le monde est largement suffisante pour que chacun puisse manger à sa faim, pourtant plus de 800 millions de personnes sont en sous-alimentation chronique. Les derniers chiffres indiquent une hausse des personnes souffrant de la faim, il est donc important d’intensifier nos efforts pour éradiquer la faim dans le monde.

La faim, un frein au développement

Quand la faim devient extrême, elle devient un obstacle au développement durable. Faim et malnutrition créent alors un piège dont il est difficile de s’échapper. Les individus sont moins productifs, plus affectés par les maladies et ils ne sont plus capables de gagner plus de revenus pour améliorer leurs moyens de subsistance.

Un monde sans faim aurait un impact positif sur l’économie, la santé, l’éducation l’égalité et le développement social. Il s’agit de la pièce maîtresse de la construction d’un meilleur avenir pour tous. Les 17 Objectifs de Développement Durable des Nations Unies sont interdépendants, pour les réaliser tous, nous devons éradiquer la faim. Pour cela, il est indispensable d’adopter un mode de vie plus durable, de travailler main dans la main, de partager nos savoir-faire et d’être prêts à changer notre monde.

Vision du Monde s’engage en faveur de la sécurité alimentaire

L’ONG humanitaire Vision du Monde participe à la construction d’un monde plus juste où chaque enfant peut grandir en paix, manger à sa faim, être aimé et vivre pleinement sa vie. Son objectif est de proposer à chacun une alimentation suffisante et de bonne qualité pour leur permettre de mener une vie saine.

Vision du Monde combat chaque jour la faim et la malnutrition pour que chacun ait accès à une nourriture de qualité en quantité suffisante. Afin d’éradiquer la faim dans le monde, l’association aide les populations sur le long terme, en suivant un cycle :

  • L’aide alimentaire immédiate : distribuer de la nourriture pour répondre aux besoins immédiats, lors de catastrophes naturelles par exemple
  • L’aide alimentaire sur le long terme : lorsque se nourrir ne représente plus une lutte quotidienne, les communautés peuvent mettre en place des activités génératrices de revenus, comme l’agriculture ou le commerce, et s’acheter de la nourriture par la suite.
  • De l’aide alimentaire à l’autonomie : l’objectif est de faire en sorte que chaque personne ait, chaque jour, un accès suffisant à une nourriture de qualité pour répondre à ses besoins alimentaires et être en bonne santé.

Notre directrice générale Camille Romain des Boscs est invitée sur France Inter pour parler de nos actions contre la faim.

Ensemble, nous pouvons combattre la faim dans le monde !

Nos actions contre la faim