close

This option is currently not available

Close close
enfant syrien test de malnutrition

Syrie : l'éducation et la nutrition des enfants

Face à la crise humanitaire en Syrie, les enfants sont plus que vulnérables !

Au cœur de la crise humanitaire qui persiste en Syrie, de nombreux enfants se retrouvent confrontés à des conditions de vie extrêmement précaires, marquées par la violence, le déplacement constant, et l'incertitude quant à leur avenir. Dans la province d'Idlib, le projet mené par Vision du Monde, en collaboration avec World Vision International Syria et le ministère de l’Europe et des affaires étrangères, vise à favoriser une éducation holistique et un soutien nutritionnel pour les enfants et leurs parents dans les camps et les communautés d'accueil proches.

Les enfants syriens vulnérables face à la crise

De très bons résultats éducatifs

Depuis son lancement le 1er novembre 2022 jusqu'à sa fin le 31 octobre 2023, le projet a démontré un impact significatif sur l’éducation dans la région. En collaborant avec 13 établissements d'enseignement, le projet a amélioré les résultats scolaires de plus de 3400 élèves, dont 51 % de filles et 49 % de garçons.

L’approche holistique du projet a permis d'améliorer la qualité de l'éducation non formelle, offrant un accès équitable à tous les enfants, indépendamment de leur genre, de leur statut socio-économique ou de leur statut de déplacé. La mise en place de réservoirs d’eau et d'installations pour le lavage des mains dans les écoles a joué un rôle crucial dans le maintien de l’hygiène, garantissant ainsi un environnement sûr pour l’apprentissage.

Les adultes mobilisés pour promouvoir l’éducation

Les résultats du projet ont été salués par les enseignants et la communauté locale. La création de 13 associations parents-enseignants a non seulement renforcé la participation active des parents à la mise en œuvre du projet, mais a également contribué à résoudre des problèmes plus vastes tels que la violence à l’école et la préparation aux situations d'urgence.

Des réunions mensuelles ont permis aux parents de s’impliquer dans le contenu éducatif et identifier les défis auxquels peuvent être confrontés les enfants. Des campagnes de sensibilisation à l’éducation ont également été organisées afin de favoriser l’inscription, l’assiduité et l’apprentissage des enfants non scolarisés.

Les enseignants, en plus de bénéficier de meilleures conditions de travail, ont bénéficié de sessions de développement professionnel, augmentant ainsi le nombre de professeurs dans les écoles ciblées par le projet.

Un impact nutritionnel vital

Au-delà de son engagement en faveur de l’éducation, le projet s’est résolument attaqué à la crise nutritionnelle persistante qui sévit au sein des populations.

Le projet a démontré qu'une approche holistique, englobant éducation et nutrition, peut créer un impact significatif dans des contextes difficiles. Les résultats positifs, l'engagement communautaire à travers les associations parents-enseignants, et la lutte contre la malnutrition font de ce projet un modèle à suivre dans la réponse humanitaire en Syrie. Dans un pays où l'éducation et la santé des enfants sont souvent compromises par des conflits, le projet offre un espoir tangible pour l’avenir de milliers d'enfants syriens.

Vous pourriez aussi être intéressé par

Cette publication a été réalisée avec le soutien financier du ministère de l’Europe et des affaires étrangères. Son contenu relève de la seule responsabilité de Vision du Monde et ne reflète pas nécessairement le point de vue du ministère de l’Europe et des affaires étrangères.