famille a la rue suite à un typhon cyclone et ouragan

Protéger des typhons, cyclones et ouragans

Les termes typhon, cyclone, et ouragan sont régulièrement utilisés pour évoquer des catastrophes naturelles qui sont de plus en plus intenses. Le changement climatique entraîne une augmentation de la température des océans provoquant ainsi l’intensification des typhons, ouragans et cyclones.

Ces derniers constituent une menace majeure pour les populations qui vivent sur les côtes des pays touchés. Près de deux millions de personnes dans le monde ont trouvé la mort et des millions d'autres ont été blessées à cause du passage de tempêtes tropicales au cours des deux siècles derniers.

L’ONG Vision du Monde intervient auprès des victimes de ces tempêtes tropicales via une aide d’urgence. L’association humanitaire soutient également les populations sur le long terme pour leur permettre de se reconstruire et prévenir les risques.

Que sont les Typhons, cyclones et ouragans ?

Les termes typhon, ouragan et cyclone désignent tous trois un phénomène tourbillonnaire des régions tropicales accompagnés de vents dont la vitesse est supérieure à 118km/h. Leur nom est lié à la situation géographique de la tempête :

  • Dans l’océan Indien et au Pacifique Sud le terme cyclone est employé.
  • En Atlantique nord et dans le Pacifique nord on parle d’ouragan.
  • Le typhon concerne quant à lui le Pacifique nord-ouest.

Selon Météo France, un cyclone se développe lorsque la température de l'océan est élevée sur les 60 premiers mètres de profondeur. Une évaporation intense et des transferts d'humidité se forment alors de l'océan vers l'atmosphère. Ce transfert est à son maximum à la fin de l'été lorsque les eaux de surface atteignent 28 à 29 °C.

Il ne se forme généralement pas de cyclone en Atlantique sud ou dans le Pacifique sud-est, où les eaux sont relativement froides. Dès qu’ils ne sont plus alimentés en eau chaude les cyclones s'affaiblissent, c’est le cas par exemple lorsqu’ils pénètrent à l'intérieur des terres.

La saison cyclonique s'étend de juin à octobre aux Antilles et de novembre à avril dans l'hémisphère sud. Chaque année se sont environ 80 tempêtes qui se développent au-dessus des océans tropicaux. Les ouragans les plus puissants sont de plus en plus nombreux dans le nord de l’océan Atlantique.

Nos articles sur l'environnement