homme qui affronte les changements climatiques avec l approche rna

Comment affronter les changements climatiques ?

En reboisant sans planter avec la Régénération Naturelle Assistée

La Régénération Naturelle Assistée (RNA) ou Farmer Managed Natural Regeneration (FMNR) est une approche développée par l’australien Tony Rinaudo, Prix Nobel Alternatif 2018, qui participe à la fois à la protection de l’environnement, agir contre le réchauffement climatique, réduire l’insécurité alimentaire, affronter les changements climatiques et renforcer la résilience des populations face aux climats extrêmes.

Mise au point au sein du partenariat international World Vision, cette technique est utilisée dans 25 pays d’Afrique et d’Asie avec l’objectif d’atteindre une centaine de pays d’ici à 2030.

La Régénération Naturelle Assistée fait partie des techniques de développement agricole et économique utilisées par Vision du Monde.

En quoi consiste concrètement la Régénération Naturelle Assistée ?

Vision du Monde met en place la Régénération Naturelle Assistée dans la région de Kaffrine, au Sénégal pour faire face à la déforestation.

Développée il y a 25 ans au Niger par Tony Rinaudo dit le « Forest Maker », pour faire face à la désertification et à la famine, la Régénération Naturelle Assistée consiste à reforester de grandes étendues de terre sans planter d’arbres.

C’est une approche rapide, peu coûteuse et facilement duplicable, permettant de restaurer et d’améliorer le rendement des terres agricoles, des forêts et des terres de pâturage. La mise en place de la Régénération Naturelle Assistée est fortement recommandée dans les endroits touchés par la désertification, où les sols sont saturés.

Concrètement, il s’agit d’organiser la repousse des arbres dans un milieu dégradé, tout en sensibilisant la population à une gestion autonome des ressources naturelles, respectueuse de la biodiversité. Pour cela, Vision du Monde travaille main dans la main avec les agriculteurs locaux et les forment à l’élagage des souches et des tiges des arbustes dans le but de laisser la nature reprendre ses droits et revoir apparaître des forêts.

Le journal Le Monde en parle !

Quelle est la différence entre planter des arbres et la Régénération Naturelle Assistée ?

Alors que planter des arbres est devenue une technique très répandue, elle est rarement aussi efficace qu’on ne le croit. En effet, pour pousser et grandir, un arbre a besoin de nutriments et surtout de beaucoup d’eau. Souvent plantés dans des zones arides, les plans d’arbres ne parviennent pas à survivre.

C’est en cela que la Régénération Naturelle Assistée a fait ses preuves. Elle s’appuie sur la flore existante pour lui donner un coup de pouce et ainsi redonner vie à la terre. Même dans les zones victimes de la sécheresse, des souches d’arbres survivent encore et tentent de se développer.

C’est en coupant les branches mortes et en laissant uniquement ce qui est capable de se régénérer, que l’arbuste reprend des forces pour grandir à nouveau. Les racines d’un arbre coupé vivent encore très longtemps sous terre et atteignent la nappe phréatique grâce à laquelle l’arbre peut continuer de pousser. Sous les buissons se trouvent de véritables forêts souterraines prêtes à se régénérer.

La méthode de la Régénération Naturelle Assistée a comme avantage majeur d’être bien moins coûteuse que de planter des arbres. En effet, avec cette technique, il suffit de débourser entre 40 et 50 dollars par hectare, alors qu’il faut compter entre 400 et 8000 dollars par hectare de nouveaux arbres plantés.

Nos articles sur le changement climatique