Agissons pour l'eau potable au Cambodge et en Birmanie
Projet finalisé

Agissons pour l'eau potable

au Cambodge et en Birmanie

Les besoins des populations

Chaque enfant mérite de boire une eau propre et de grandir en bonne santé. Il nous est intolérable de penser que des milliers d’enfants partout dans le monde, sont obligés de boire chaque jour une eau qui les rend malades. On estime à 227 millions le nombre de jours d’école perdus chaque année pour cause de maladies liées à l’eau.

Car si l’eau est source de vie, elle est aussi source de maladies : fièvres, diarrhées, problèmes de peau, etc. Chaque jour, près de 1 000 enfants meurent de maladies causées par une eau contaminée et des conditions d’hygiène précaires. Les enfants de moins de 5 ans sont les plus vulnérables et les plus exposés à ces maladies.

Accéder à l’eau est aussi un défi quotidien, pour nombre de familles et d’enfants : distance pour rallier sources et puits éloignés sur des routes difficiles, fatigue à puiser puis transporter sur la tête ou à bout de bras, danger des accidents ou des mauvaises rencontres.

Les pays d'intervention

Au Cambodge, dans notre programme de Phnom Penh, plus de la moitié des familles n’ont pas accès à l’eau potable et sont un dilemme au quotidien. En Birmanie, les maladies de l’eau sont un fléau pour les enfants et impactent croissance et scolarisation.

Eang et Myint ont enfin accès à l'eau potable

70 ans d'expertise reconnue

Premier fournisseur d’eau potable dans le monde, nous donnons accès à l’eau potable à une nouvelle personne toutes les 10 secondes.

Grâce à nos experts locaux qui connaissent parfaitement le terrain, nous construisons et aménageons des points d’eau adaptés au contexte et à la situation de chaque village.

Mais nous ne nous arrêtons pas là : présents auprès des familles pendant 15 ans en moyenne, nous leur apprenons à entretenir les points d’eau et développons avec les villageois des comités de maintenance, qui assurent la longévité des puits. Nous formons également les familles aux bonnes pratiques d’hygiène, car ce sont souvent les gestes les plus simples comme le lavage des mains qui protègent le mieux les enfants des maladies.

Aidez-nous à changer des vies en apportant l’eau potable à toute une communauté !

Ce projet est terminé !

En revanche, à Phnom Penh, au Cambodge, des écoles ont toujours besoin d'un accès à l'eau potable.

Anne-Marie Chanal

Anne-Marie Chanal

Responsable Philanthropie

Découvrir les autres projets prioritaires