Le Projet Zavkhan : soutien aux petits producteurs de Mongolie

mongolie femme

Besoins

Un habitant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté. La Mongolie est confrontée au chômage et aux migrations de population. C’est le cas du programme de Zavkhan, qui compte 24 districts. Les nomades vivent principalement d’agriculture et d’élevage. Leurs revenus sont irréguliers et saisonniers, ne suffisant pas à faire vivre décemment leur famille. Leur situation s’est dégradée avec des revenus impactés par le changement climatique, notamment des hivers très rudes et par l’augmentation des activités minières. Ils participent rarement aux décisions régionales et faute d’être déclarés correctement, la prise en charge de leurs besoins réels est sous-estimée par les autorités administratives Le but du projet est d’accroître la représentation des populations nomades, et de diversifier leurs revenus.

Les femmes sont les premières concernées par ces mesures. En 2020, elles étaient 174 sur les 247 producteurs formés.

La crise sanitaire a fortement pénalisé les femmes producteurs, contraintes de se consacrer à l’éducation des enfants déscolarisés. Elles ne peuvent dédier autant d’heures à leurs activités artisanales, ni à la promotion de leur production étant dans l’incapacité de rencontrer fournisseurs et clients. Par ailleurs toutes les foires commerciales ont été annulée, lesquelles représentent une importante source pour écouler leurs marchandises.

Objectifs du projet en 2021

Ce projet mené en collaboration avec l'Union Européenne depuis 3 ans œuvre à encourager le développement d’une économie durable des peuples nomades pour les aider à devenir autonomes et à développer leur résilience face aux changements climatiques.

- Formation de 21 groupes de producteurs composés à 70 % de femmes :

  • Techniques agricoles ou artisanales
  • Comptabilité et gestion
  • Compétences entrepreneuriales
  • Sensibilisation au business environnementalement responsable

- Fourniture d’équipements agricoles et industriels : par exemple des machines à coudre et du mobilier pour équiper des groupements de coutières, des machines-outils pour les fromageries et boulangeries, des pièces de rechange et des outils pour les agriculteurs, teintures naturelles pour les ouvriers du cuir.

- Appui à la digitalisation des échanges pour favoriser les formations, création de plateforme en ligne et de stratégies marketing, la planification des rencontres des organisations locales à distance : imprimantes, forfait internet

- Soutien au développement des réseaux professionnels : études, visites de terrain, partage d’expérience, mise en relation avec des groupes d’épargne ou des associations de micro-crédit

- Renforcement et poursuite du déploiement de groupes d’épargne*

- Accroître la représentation des petits producteurs auprès des autorités provinciales grâce au programme « Citizen Voice and Action approach » *

beekeeper mongolie

*NB :

Groupes d'épargne

Créer afin de sécuriser les économies des ménages et de faire face à certains aléas, et, à terme, de lancer ou d'agrandir un commerce.

"Citizen Voice and Action"

Une approche de la responsabilité sociale qui développe les relations entre les communautés et le gouvernement pour améliorer les services, tels que la santé et l'éducation, et qui ont un effet direct sur la vie quotidienne de l'enfant et de sa famille.

Bénéficiaires

  • 12 des 24 districts de Zavkhan
  • 21 groupes de producteurs dont plus de 70% de femmes

Budget

40 391 €

  • Equipements pour petits producteurs 60 %
  • Formations et outils numériques pour les dispenser 20 %
  • Plaidoyer pour l’entrepreneuriat local 20%
goutte d'eau

Soutenez le développement des compétences des producteurs, notamment les celles des femmes, pour endiguer la pauvreté à Zavkhan !

AMC

Des questions sur ce projet ?

Contactez Anne-Marie CHANAL | Responsable Philanthropie

Téléphone : 01 80 20 57 53 | Portable : 07 83 64 71 39

Email : annemarie.chanal@wveu.org