En France, soutenons les enfants maltraités

Beaucoup de recherches portent sur le lien d’attachement entre l’enfant et chacun de ses parents, voire sur le système familial. Ce sont en effet ceux qui auront le plus d’impact sur le développement de la personnalité de l’enfant.
Les figures d’attachement primaires ou compensatoires contribuent à la façon dont l’enfant va développer ses modèles internes de fonctionnement, et ses croyances sur lui et sur le monde qui l’entoure.

45% des français suspectent au moins un cas de maltraitance dans leur entourage*

*source : sondage Harris-L’Enfant Bleu 2014 

Peu de choses sont faites pour réapprendre aux enfants victimes de maltraitance  de réapprendre à communiquer, c'est pourtant essentiel.
Une fois mis à l’abri, les enfants maltraités et abusés dans leur propre foyer sont traumatisés et envahis par une angoisse de l’attachement qui rend difficile l’accompagnement psychologique nécessaire à leur guérison. Deux thérapeutes de Poitiers, Claire Boutillier et Margot Fortin, mettent en place des ateliers très novateurs à ce sujet : des séances de thérapie assistées par un animal.

​Le travail thérapeutique assisté par l'animal produit des effets miraculeux chez le patient :

  • le chat permet de travailler sur les émotions et de favoriser la communication : il libère l'enfant et l'incite à prendre la parole.
  • le chien mobilise l’action. Via ses interactions avec l'animal, l’enfant ou l'adolescent s'identifie et se reconnaisse en l’animal. Il constate et interprète spontanément ses actions et réactions et par un effet miroir, analyse son propre comportement. 

Ce travail est essentiel : l’animal n’est ni un outil ni une peluche, l’animal est un véritable compagnon du soin. 

Les actions à mettre en place


Le projet que votre don soutiendra a pour objectif de développer cette méthode de thérapie dans des lieux de vie accueillant des enfants maltraités.
Il sera mis en place en suivant 3 axes principaux :
 

  • La formation des équipes encadrantes 

3 modules de formation qui permettront aux équipes de mieux connaitre les particularités des types de maltraitances faites aux enfants, l'expression de ses violences dans la construction de l'enfant et prendre soin des enfants dans le contexte du Lieu de Vie. La formation apprendra également aux participants à s'exprimer de manière assurée et empathique pour désamorcer l'agressivité et les conflits.

  • Le travail avec les enfants 

La première étape consiste à établir une relation de confiance avec les enfants, via des jeux, puis des ateliers de traitement des traumas et des espaces dédiés lors desquels chaque enfant pourra vivre au mieux ses émotions et laisser parler sa colère. Enfin, viendront des échanges en binôme adulte-enfant et l'ouverture à la participation de l'animal pour faciliter le dialogue

  • La recherche appliquée 

Bien entendu, des mesures de suivi seront prises grâce à des tests permettant d'évaluer les capacités d'adaptation de l'enfant dans différentes situations. Ces démarches seront réalisées à la fois en amont des ateliers avec les enfants et en aval pour pouvoir évaluer et analyser l'évolution de chaque enfant.

Toutes ces différentes phases et leurs résultats seront alors reportés dans un manuel et diffusés pour que cette méthode puisse aider toujours plus d'enfants traumatisés.


Vous pouvez agir pour que chaque enfant puisse se relever, parler et guérir !