14.01.2021

2020, une année pas comme les autres !

Author: Neila

2020 est enfin derrière nous ! Malgré toutes les difficultés auxquelles nous avons été confrontés, cela nous a permis de retenir une chose : rien n’est indispensable, mis à part nos proches et nos êtres chers.

2020 nous a appris à nous adapter à chaque situation et à voir les choses sous une nouvelle perspective. Dans ce contexte, notre mission auprès des enfants et des communautés vulnérables prend, plus que jamais, tout son sens !

À présent, retour sur les moments phares de l’année !

30 000 € collectés pour la construction de puits au Sénégal

Au mois de juin, en collaboration avec Vision du Monde, la Fondation Groupe EDF et le réseau des écoles de la 2e chance ont organisé une marche pour l'eau. Les cotisations des participants ont permis de collecter des fonds pour construire des puits à Mabo au Sénégal.  
Les femmes et les enfants de cette commune n’avaient d’autres choix que de marcher plusieurs kilomètres pour récupérer de l’eau au seau d’un puits traditionnel. Ils s’attelaient à cette tâche quotidiennement ! 
Grâce aux milliers de participants, nous avons équipé les puits en pompes solaires et avons construit 2 bornes avec 8 robinets. C’est un énorme soulagement pour cette communauté ! 
 

Construction d'un puits au Sénégal
Femme au Sénégal devant une fontaine à eau

L'union fait la force !

Un enfant qui tient un dessin

La pandémie a eu de lourdes conséquences dans les pays les plus pauvres. N’ayant pas de frontières, le virus a atteint des territoires où les populations n’ont pas de quoi se prémunir contre la propagation de l’épidémie. 
Pour la première fois dans l’histoire du Partenariat World Vision, nous avons uni nos forces pour intensifier nos actions et notre impact contre la propagation du virus dans les 100 pays où nous intervenons.

Grâce à vous, nos actions ont eu un réel impact sur la vie des plus vulnérables et votre aide a été indispensable face à la pandémie : 

Toutes les 6 secondes, nous venons en aide à environ 180 personnes ayant subi les conséquences du virus. 
Avant même d’avoir fini de lire cette phrase, 46 nouvelles personnes sont sensibilisées à la COVID-19.
Chaque seconde, nous apportons notre soutien à un enfant et assurons sa protection.
Et toutes les 12 secondes nous distribuons à une nouvelle famille des bons d’achat pour se procurer des produits de première nécessité.
 

La solidarité n’a pas de frontières !

Nous avons mené une enquête sur la générosité dans 9 pays à travers le monde dont la France dans ce contexte de crise sanitaire. Et surprise ! La pandémie a renforcé l’esprit de solidarité des Français.
Même si le confinement a restreint nos mouvements ainsi que nos actions, de nombreuses collectes digitales ont été mises en place pour pallier ces restrictions. Résultat : les dons en ligne ont augmenté de 230 % par rapport à l’année dernière ! Sans la solidarité des Français, nous n’aurions pas pu achever tous nos projets ! 
 

Notre famille de parrains et marraines s’agrandit !

Cette année, vous êtes plus de 3 000 à avoir rejoint notre grande famille de parrains et marraines de Vision du Monde ! À l’heure actuelle, plus de 25 800 enfants sont parrainés, tellement de vies ont changé et c'est grâce à vous ! C’est une immense joie de voir que cette famille s’agrandit pour venir en aide à toujours plus d’enfants. 

Merci de nous faire confiance et de partager cette merveilleuse aventure à nos côtés.

N'hésitez pas à parler de cette aventure autour de vous pour donner toujours plus de force à nos actions !
 

Toutes les 60 secondes, avec Vision du Monde, vous transformez la vie d’une nouvelle famille grâce au parrainage d’enfants !

Même si 2020 a été semée d’embûches, nous préférons voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, armés d’espoir et de volonté pour cette nouvelle année 2021. Et en parlant d’espoir, voici une merveilleuse citation de l’Abbé Pierre pour le mot de la fin. 

« Je continuerai à croire, même si tout le monde perd espoir. Je continuerai à construire, même si les autres détruisent. Je continuerai à parler de paix, même au milieu d’une guerre. Je dessinerai des sourires sur des visages en larmes. Et je tiendrai les bras à ceux qui se sentent épuisés. »
 

un filleul heureux