Notre programme de Diokoul au Sénégal

Le programme de Diokoul a démarré en 2006 et vient désormais en aide à plus de 22 400 personnes. Il est situé au centre-ouest du Sénégal, dans la région de Kaffrine où nous intervenons dans plus de 30 villages. L’environnement y est très fragile du fait de la déforestation, du réchauffement climatique et de l’érosion. Les terres sont ainsi de pauvre qualité et les rendements peu élevés. Cela rend très difficile l’autosuffisance alimentaire des ménages.

Par ailleurs, les mariages d’enfants demeurent une problématique importante dans la zone. Nos équipes locales sensibilisent alors les parents à l’importance des droits des enfants, afin de les protéger et de leur proposer un avenir meilleur.

Diokoul

Nos actions prioritaires

Alimentation

Alimentation

Former les femmes enceintes et allaitantes aux bonnes pratiques nutritionnelles pour diminuer le taux de malnutrition chez les enfants de moins de 5 ans.

Protection

Protection

Impliquer davantage les enfants au sein de la communauté et les protéger contre toutes formes d'abus grâce à des comités de protection.

Education

Éducation

Former des enseignants, améliorer les compétences de lecture des enfants et agrandir les structures scolaires pour qu'elles puissent accueillir plus d'élèves.

Développement économique

Développement économique

Permettre aux familles d'augmenter leurs revenus grâce aux groupes d'épargne afin de leur assurer une sécurité alimentaire et financière.

Un aperçu de quelques projets réalisés à Diokoul

Les parrains et marraines permettent la mise en place de nombreux projets dans la communauté de leur filleul. L'année dernière, dans la communauté de Diokoul, nous avons notamment mené les projets suivants :

Education

  • 51,6 % des enfants sont scolarisés, ils n'étaient que 35 % en 2017.
  • 1 100 parents ont été sensibilisés à l’importance de la préscolarisation et à l’accompagnement des enfants dans l’apprentissage de la lecture.
  • 846 enfants participent régulièrement aux séances des clubs de lecture.

Protection de l'enfance

  • 1 192 naissances ont été déclarées à l’Etat Civil grâce à l’implication de l’association des volontaires pour l’Etat Civil.
  • 1 600 enfants ont participé́ à des activités de protection de l’environnement grâce à l’organisation de 32 journées dédiées.
  • 35 jeunes du Conseil Municipal des enfants ont été formés à la communication et la prévention des violences sexuelles.

Alimentation

  • 96 % des enfants malnutris sont désormais hors de danger.
  • Des séances de sensibilisation aux bonnes pratiques de nutrition ont été organisées.
  • 333 kg de farine ont permis de nourrir les enfants dans le besoin.
CTP

Nouvelle CTP (école maternelle) construite dans le village

peace road

Club Peace Road du village

club de lecture

Animation d’une séance de club de lecture dans le village de Diokoul

De nombreux défis sont encore à relever...

  • Continuer le renforcement des CVPE (Comité Villageois de Protection de l’Enfant) qui collectent des informations relatives à la protection de l’enfant dans la communauté et recueillent les plaintes en cas d’abus, de violence, d’exploitation, de maltraitance et de négligence envers les enfants.
  • Renforcer les clubs Peace Road, club à destination des adolescents (12-18 ans) qui vise à les aider à se protéger, traiter les autres avec respect, etc.
  • Renforcer la sensibilisation des parents et des communautés à l’importance de l’apprentissage de la lecture.

Pour répondre à ces défis, nous avons besoin de votre soutien !

Découvrez nos autres programmes