Grâce à son parrainage, Ghagra devient enseignante

Ghagra devenue enseignante grâce au parrainage

Cette jeune institutrice a bénéficié d’un programme de parrainage de Vision du Monde lorsqu'elle était enfant. Petite, Ghagra rêvait de pouvoir aller à l'université. Aujourd'hui, devenue institutrice grâce au parrainage, elle raconte son histoire à ses jeunes élèves.

L'association Vision du Monde, membre du partenariat World Vision, 1ère ONG de parrainage d’enfants au monde, est présente au Bangladesh depuis 1970, pour venir en aide aux enfants, faire respecter les droits de l’enfant, les faire grandir en bonne santé et leur permettre d’avoir accès à l’éducation.

 

Je suis vraiment très reconnaissante à tous ceux qui m’ont aidée à étudier et à construire les bases de ma vie future.

Un rêve d'enfant exaucé

Ghagra rêvait de pouvoir aller à l'université. Aujourd'hui, elle raconte son histoire à ses jeunes élèves pour les inspirer :

"Je suis vraiment heureuse d’avoir l’opportunité de partager avec vous mon histoire. J’ai été moi-même un enfant parrainé par Vision du Monde Bangladesh en 1989. Je suis très reconnaissante à Vision du Monde pour avoir reçu de leur part toute l’assistance nécessaire.

La situation était d’autant plus grave pour moi que ma mère était atteinte d’un handicap mental à l’époque. En 1990, mon père s’est séparé de notre famille et est parti loin. Puis je suis entrée en 6e en tant que pensionnaire dans l’école pour filles de Birisini. Je me sentais sans défense à bien des niveaux. Malgré tout je ne suis pas restée sans rien faire et j’ai vite pensé aux perspectives qui se dessinaient si je pouvais étudier. Je faisais partie des bons éléments, j’avais de bons résultats à l’école. C’est à ce moment-là que Vision du Monde m’a aidée à travers le programme de parrainage. Grâce à cela, j’ai réussi à obtenir les meilleurs résultats de notre école en 1995. Par la suite, afin d’accéder aux études supérieures, j’ai demandé l’aide de Vision du Monde, et d’autres institutions et j’ai réussi à collecter une somme de 6000 Takas (60€) qui m’a permis d’aller à Mymensingh, étudier à l’université. Mais cette somme mise de côté n’était pas suffisante pour continuer mes études. J’ai donc informé Vision du Monde pour qu’ils m’aident dans ce financement. Le directeur du programme de parrainage m’a alors proposé de travailler dans le centre de formation du programme, 2 heures par jour avec un emploi à temps partiel. J’ai ainsi pu bénéficier d’aide et continuer mes études à l’université."

Ghagra reconnaissante du parrainage

Ghagra est revenue enseignée aux enfants de son village

"Je suis vraiment très reconnaissante envers tous ceux qui m’ont aidée à étudier et à construire les bases de ma vie future. Je suis particulièrement reconnaissante envers Vision du Monde sans qui beaucoup d’enfants sans défense et en détresse comme moi n’auraient pas reçu de soutien. Il m’arrive parfois de partager mes expériences avec mes élèves et de leur expliquer comment j’ai dû lutter dans ma vie. Ainsi, ils peuvent s’inspirer de tout cela.

Dans le but d’aider les enfants, Vision du Monde et particulièrement le programme de parrainage de Nazirpur offrent de nombreux soutiens pour l’éducation, la santé, l’agriculture, les soins médicaux… Ces derniers sont tous très appréciés."