Renforcer l’activité économique des femmes vulnérables en Géorgie

Projet co-financé avec l’Union européenne

Dans le cadre du projet Renforcer le bien-être des enfants et le système de protection en Géorgie financé depuis 2019 avec le soutien de l’Union européenne, l’objectif de Vision du Monde est d’aider les familles, ainsi que les familles monoparentales, à offrir un environnement sain et sécurisant pour leurs enfants.

L'extrême pauvreté et ses conséquences sur les familles

Vivre dans l’extrême pauvreté a des effets néfastes et durables sur les enfants : la faim peut être un frein a leur bon développement, leurs chances de finir leur scolarisation est réduite, et ils peuvent être contraints de travailler très tôt, ce qui ne leur permettra pas de sortir du cycle de pauvreté.

En Géorgie, le système de protection des enfants évolue et notre association pour la protection des enfants intervient afin d'aider le gouvernement à mettre en place de nouvelles infrastructures et nouveaux projets. La mise en œuvre de l'approche "Ultra Poor Graduation Program" vise à aider les personnes en situation d’extrême pauvreté, et permet de renforcer la résilience économique et sociale des familles les plus vulnérables.


Le but de cette approche est multiple : 

  • Mettre fin à la pauvreté : nous aidons les familles à obtenir des revenus durables, stables et à épargner pour la première fois.
  • Permettre l'égalité des genres : nous aidons les femmes et les hommes à gagner leur propre revenu, en encourageant des relations financières égales au sein des ménages.
  • Promouvoir la croissance économique : les nouvelles entreprises se développent, les familles ont un revenu adéquat et l'économie locale se renforce.
  • Réduire les inégalités : en venant en aide aux plus vulnérables, souvent des ménages dirigés par des femmes ou des groupes minoritaires, grâce à des outils nécessaires pour gagner leur vie, nous leur permettons de trouver une place au sein de leur communauté.


De façon concrète, cela donne lieu à des formations sur le commerce, l’entreprenariat, des métiers spécifiques mais également par le transfert d’actifs économiques, comme des semences, des équipements, du petit bétail, afin qu’elles puissent lancer leur propre activité économique et augmenter leurs revenus.
 

Résilience économique des femmes pour la protection des enfants

Dans le cadre du projet Renforcement du système de protection en Géorgie, soutenu par l’Union européenne, 60 familles vulnérables ont été identifiées pour bénéficier de cette approche. Parmi elles, de nombreuses femmes élevant souvent seules leurs enfants ont pu se lancer dans une nouvelle activité professionnelle. 

C’est le cas d’Ana qui élève seule ses deux enfants et qui n’avait plus de travail.
Le projet l’a aidé pour relancer son activité de couturière en achetant le matériel nécessaire, en louant un local et en lui proposant une formation professionnelle. 
 

Portrait d'Ana

Ana témoigne : "Au début, quand j’ai entendu parler de ce projet, je n’ai pas voulu postuler car je ne croyais pas que quelqu’un pouvait m’aider. La formation professionnelle a été très utile pour moi car je n’en avais jamais eu, je me sens plus en confiance dans mon travail. Petit à petit, mon travail m’a rapporté de l’argent que j’utilise pour améliorer le quotidien de mes enfants."

Aujourd’hui, Ana a déposé une demande de subvention auprès du gouvernement pour acheter une machine à coudre en cuir et promeut son activité à travers les réseaux sociaux.

Vous pourriez aussi être intéressé par...

Drapeau européen

Cette publication a été réalisée avec le soutien financier de l'Union européenne. Son contenu relève de la seule responsabilité de Vision du Monde et ne reflète pas nécessairement le point de vue de l'Union européenne.