Favoriser les droits des filles grâce au football

À la rencontre des filles du Soudan du Sud qui utilisent le football pour défier les stéréotypes de genre !

Les droits des filles toujours pas respectés

Beaucoup de jeunes filles au Soudan du Sud sont forcées à devenir adultes le plus vite possible : elles sont victimes de mariage précoce ou forcées de travailler pour subvenir aux besoins de leur famille… C’est pourquoi, leur droit à l’éducation n’est pas pris en compte. Le pays a l’un des taux d’inscriptions à l’école secondaire les plus bas, et seulement 8% d’entre elles peuvent finir leur éducation.

Mais ensemble, au sein de leur équipe de football, elles veulent montrer à toute leur communauté que les filles peuvent être puissantes, faire ce qu’elles souhaitent pour finalement que leur droits de l'enfant soient respectés !

Pour l’une des membres de l’équipe, Dina, qui a 17 ans, jouer au foot l’a rendue plus forte. "Le football est ce qui me rend le plus heureuse, quand je joue, je ne pense à rien d’autre, je me concentre juste. Je me dépense et à l’école j’arrive à mieux me concentrer aussi."
 

Une mère se bat pour le droit de ses filles

Dire stop aux violences faites aux filles

La mère de Dina, Magline n’avait que 13 ans lorsqu’on l’a forcée à se marier. Elle est déterminée à ce que ses filles ne souffrent pas du même sort.
 

"Ce n’était pas mon intention de me marier. Je n’étais pas là de mon plein gré. Je n’avais pas envie de me marier mais je n’avais pas le choix. J’ai décidé que mes enfants devaient aller à l’école. Je n’ai pas envie qu’ils soient comme moi. Je suis aveugle, et je ne peux donc ni lire, ni écrire. Je veux que mes enfants aient une vie différente de celle que j’ai vécue."
 

Parrainer une fille c’est la protéger, mais c’est aussi lui faire prendre conscience de son potentiel et de son droit de l’exploiter pour vivre pleinement sa vie.

Jouer au foot a aidé les filles à avoir plus confiance en elles et même si la discrimination est présente encore dans leur pays, elles pensent que le changement est possible et qu’il passera par les générations futures.

"Les garçons et les filles sont capables de faire les mêmes choses, Les filles peuvent très bien jouer au football, parfois même, mieux que les garçons !" dit fièrement Margaret, qui joue milieu de terrain. "Je veux être aussi forte que les garçons. Non, je veux être meilleure qu’eux !"
 

Jeune fille fière de faire entendre ses droits

Prendre conscience de ses droits d’enfant grâce au parrainage

Le football est l’une des activités organisées au sein des Clubs des enfants par les équipes de notre association pour les enfants, Vision du Monde. Ces clubs permettent aux enfants de jouer, apprendre, s’exprimer en sécurité.
Ce type d'activités leur permettent aussi de questionner le genre et leurs droits en tant qu'enfants mais également en tant que filles en particuliers pour en prendre conscience et savoir quand ceux-ci ne sont pas respectés.


Permettez-nous de mettre en place ces actions grâce au parrainage d’enfants !
 

Vous pourriez aussi être intéressé par...