Nicolina s'investit pour les enfants

À la fois marraine et bénévole !

Pourquoi as-tu choisi de rejoindre la grande famille Vision du Monde ?

Quand j'étais petite, ma tante n'avait pas d'enfant et pourtant chez elle, elle avait accroché la photo d’une petite fille sur le mur, comme on peut le faire avec nos enfants. Elle avait en fait parrainé cette petite fille, et elle nous donnait des nouvelles chaque fois qu'elle en avait. 

Quand j'ai connu l'association Vision du Monde, je me suis souvenue de cette jolie histoire que ma tante me racontait. Elle était toujours enthousiaste à l’idée de nous partager son expérience !

Qu’est ce qui t’a poussé à parrainer un enfant ?

Je pense que parrainer un enfant et avoir un contact personnel avec lui est beaucoup plus enrichissant et intéressant que de faire un « simple » virement. 

En plus, grâce à ça, mes enfants perçoivent une autre réalité, une autre culture et des conditions de vie bien différentes des nôtres. Je pense que c'est très important pour eux. Il faut qu’ils réalisent que l'environnement dans lequel ils vivent est privilégié et que ce n'est pas le cas pour tout le monde. 

Parle-nous de ton expérience en tant que marraine et bénévole

En tant que bénévole, j'avoue qu’avec la crise sanitaire j’ai été moins active.

En revanche, en ce qui concerne le parrainage j'envoie le plus régulièrement possible des lettres. Je privilégie des cartes et des photos des merveilles du monde, des livres et des petits jeux créatifs. 

En 2020, malheureusement, les échanges en Mongolie ont été très limités à cause de la COVID-19 et de la fermeture des frontières, mais j’ai réussi à envoyer quelques livres grâce à une libraire locale. En faisant une commande par internet, j’ai pu choisir quels livres je voulais envoyer à mon filleul.

Quel est ton meilleur souvenir depuis que tu as rejoint l’équipe des bénévoles de Vision du Monde ?

Je pense que c'est la journée de la Global 6K for Water à Chartres. C'était une belle journée avec une très bonne ambiance ! 

Un dernier mot ?

Je conseille vivement le parrainage pour toutes les personnes qui, comme moi, veulent venir en aide aux enfants les plus vulnérables. Des enfants qui n'ont pas eu la chance de grandir dans les mêmes conditions que nous et pour qui les premières nécessités sont beaucoup moins évidentes. 

En parrainant, on aide non seulement l'enfant mais aussi sa famille et la communauté dans laquelle il grandit !

On leur dit : vous êtes importants et votre vie compte ! 

Si vous aussi, comme Nicolina, vous voulez aider un enfant à s'épanouir et à grandir dans de meilleures conditions, découvrez le parrainage d'enfant via notre association !