Congo RDC : 2 millions d’enfants en danger

« Une crise humanitaire de très grande ampleur a lieu en ce moment même en République Démocratique du Congo dans l’indifférence générale. Les violences subies par les enfants sont inimaginables » alerte Scott Lout, Directeur de Vision du Monde en République Démocratique du Congo.

Ces derniers mois, l’aggravation des conflits dans les régions des Kivus, de Tanganyika et des Kasaï, a poussé plus de 3,9 millions de Congolais à quitter leur foyer pour se réfugier dans les provinces et pays voisins.

35 000 personnes ont fui en Angola et plus de 1.6 million ont migré au sein même des Kasaï (régions du centre de la République Démocratique du Congo) chez des proches ou dans des camps de réfugiés.

13 millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire d’urgence.

Plus de la moitié des réfugiés et déplacés sont des enfants, déscolarisés, dont la vie est menacée par la faim et les violences.

2 millions d'enfants souffrent de malnutrition sévère. De nombreux cas de viols sont recensés et dans les milices plus de la moitié des combattants sont des enfants, utilisés comme boucliers humains ou soldats.

 

 

Crise au Congo RDC

 

Pauline témoigne

Pauline a 15 ans et a assisté au massacre de ses parents et ses frères aînés. Avec sa petite sœur, elles ont pris la fuite et erré pendant 1 mois, dormant dans les buissons, avant de pouvoir rejoindre leur grand-mère. « Dans les milices des filles de mon âge, parfois plus jeunes, tuent et commettent l’impensable » raconte-t-elle.

 

 

Distribution de nourriture dans la région de DibayaMalgré un accès humanitaire limité dans certaines régions de la République Démocratique du Congo, nous apportons depuis quatre mois, aux côtés des agences de l’ONU, des ONG et de la population, une aide d’urgence aux familles de la région des Kasaï. De la nourriture est ainsi distribuée, en partenariat avec le Programme Alimentaire Mondial et des Espaces Amis des enfants sont construits pour permettre aux plus jeunes de jouer et se remettre de leurs traumatismes dans des lieux sécurisés. Des kits scolaires (livres, fournitures…) sont également distribués aux écoliers déscolarisés pour qu’ils reprennent le chemin de l’école…

 

 

Notre intervention dans la région

Outre les besoins en nourriture et en infrastructures sanitaires (eau potable, toilettes…), Joseph Kamara, Responsable pour Vision du Monde de l’aide d’urgence dans le sud de l’Afrique insiste sur la nécessité d’alerter gouvernements et opinion publique sur l’ampleur de la crise en République Démocratique du Congo.

 

 

Enfant Congolaise« Ces familles doivent connaître la chance de voir leurs enfants grandir et avoir un avenir… Il faut permettre aux enfants soldats démobilisés d’avoir le soutien psychosocial nécessaire pour réintégrer leur famille et leur communauté et pour avoir un futur. Ne fermons pas les yeux. »

implore-t-il.

 

 

Ensemble, venons en aide aux familles congolaises !

 

 

 

 

Je fais un don