Journée Mondiale des enseignants

journée-mondiale-des-enseignants

Instituée par l'UNESCO, la journée mondiale des enseignants est dédiée aux professeurs, acteurs majeurs dans le développement et le bien-être des enfants.

"L'éducation est plus qu'un métier, c'est une mission, qui consiste à aider chaque personne à reconnaître ce qu'elle a d'irremplaçable et d'unique, afin qu'elle grandisse et s'épanouisse."

Jean-Paul II

 

 

Créée le 5 octobre 1994 par l'UNESCO, cette journée a pour but de dénoncer les conditions de travail difficiles des enseignants et de manifester notre reconnaissance auprès des professeurs du monde, qui tiennent un rôle capital dans la vie de nos enfants.

 

Dispenser un enseignement de qualité est primordial : cela signifie d'avoir du personnels formés et qualifiés.

 

Nos actions en faveur d'une éducation de qualité. 

 

Dans notre programme en Ethiopie, 32% des enfants de moins de 11 ans ne savent pas encore lire, en 2016. De ce constat, nous avons mis en place des ateliers de lecture et d'écriture en collaboration avec norte partenaire local, Save the children. 

 

 

ethiopie-ateliers-lecture-vision-d-monde

Ces ateliers ont permis à Shewaye, 11 ans de progresser : « Cet atelier a grandement amélioré mes compétences en lecture. Je peux maintenant identifier les lettres et lire des histoires. Auparavant, ma mère devait frapper aux portes de nos voisins pour leur demander de lire des textes, mais aujourd'hui, je peux le lui lire».

 

 

En plus des ateliers, nous avons également développé le projet Literacy Boost, toujours en collaboration avec Save the children. L'objectif est d'apprendre à lire de manière ludique aux enfants. C'est une nouvelle forme d'apprentissage dans le but d'augmenter l'alphabétisation.

 

Pour y parvenir, nous devons former les enseignants, permettre à chaque élève de savoir reconnaître et écrire toutes les lettres de l'alphabet et impliquer les parents et le reste de la communauté dans ce projet d'apprentissage de la lecture. 

 

 

Getacher, ancien enfant parrainé témoigne.

 

« Sans l'aide de Vision du Monde,(...) je ne serais pas devenu professeur.»

 

temoignage-ancien-filleul | Vision du Monde En 1984, Getacher Beyene n'avait que trois ans quand la famine a décimé des millions de vies en Ethiopie.

 

À six ans, il a eu la chance d'être parrainé et il se souvient : « J'ai reçu un traitement nutritionnel et des cures de vitamines. J'avais des carences qui causaient la chute de mes cheveux. Sans l’aide de Vision du Monde, je n’aurais peut-être pas survécu à la famine et je ne serais pas devenu professeur. »


Grâce au parrainage, ses frais de scolarité, ses fournitures scolaires et ses frais de transports ont été pris en charge tout au long de sa scolarité. « Si je n'avais pas été parrainé, je n’aurais pas pu terminer mes études et suivre ma formation d'enseignant » affirme-t-il. 

 

Plus de 20 ans se sont écoulés et Getacher est aujourd’hui professeur de sciences dans une école élémentaire au Nord de l’Ethiopie. 
 

La plupart de ses élèves sont des enfants appartenant à des familles démunies : « Mes élèves sont comme mes enfants. Je ne veux pas qu’ils rencontrent les mêmes difficultés que moi. Je veux les aider à surmonter les obstacles pour qu’ils puissent devenir autonomes. »

 

En 2016, dans notre programme de Lalo Asabi en Ethiopie,148 professeurs ont reçu une formation afin d'améliorer le niveau de lecture des enfants.

 

 

Aidez d'autres enfants à réaliser leur rêve, comme Getacher.

 

Nous avons besoin de votre soutien afin d'apporter aux enfants les plus vulnérables une chance de grandir sereinement.

 

 

Je parraine