Journée mondiale contre la faim

journée mondiale contre la faim

À l’occasion de la Journée mondiale contre la faim, qui a lieu chaque année le 15 juin, Vision du Monde tient à rappeler son engagement auprès des plus vulnérables, pour que chaque enfant puisse grandir dignement et manger à sa faim. Alors que la quantité d’aliments produite à travers le monde est largement suffisante, ce sont encore plus de 800 millions de personnes qui se trouvent en sous-alimentation. Un chiffre encore en augmentation ces dernières années ! 
 

45% des décès d’enfants de moins de 5 ans sont dus à la malnutrition

Les graves crises alimentaires ce sont multipliées en raison des conflits et des phénomènes météorologiques extrêmes liés au changement climatique. Les chiffres sur la situation actuelle de la faim dans le monde sont plus qu’alarmants :


•    1 personne sur 9 dans le monde souffre de faim chronique 
•    La majorité des personnes souffrant de la faim vivent dans un pays en développement, où 13% de la population est sous-alimentée
•    Deux tiers de la population du continent asiatique souffrent de la faim 
•    Dans le monde, 1 enfant sur 4 souffre d’un retard de croissance 
•    Dans les pays en développement, 66 millions d’élèves ont faim en classe

Vision du Monde s’engage en faveur de la sécurité alimentaire

Vision du Monde, membre du partenariat international World Vision, 1ère ONG de parrainage d’enfants, combat chaque jour la faim et la malnutrition pour que chacun ait accès à une nourriture de qualité en quantité suffisante. Afin d’éradiquer la faim dans le monde, l’association aide les populations sur le long terme, en suivant un cycle :


•    L’aide alimentaire immédiate : distribuer de la nourriture pour répondre aux besoins immédiats, lors de catastrophes naturelles par exemple. 
•    L’aide alimentaire sur le long terme : lorsque se nourrir ne représente plus une lutte quotidienne, les communautés peuvent mettre en place des activités génératrices de revenus, comme l’agriculture ou le commerce, et s’acheter de la nourriture par la suite. 
•    De l’aide alimentaire à l’autonomie : l’objectif est de faire en sorte que chaque personne ait, chaque jour, un accès suffisant à une nourriture de qualité pour répondre à ses besoins alimentaires et être en bonne santé.

Dans le cadre de ses 15 programmes de développement, l’association met en place de multiples actions :


•    Elle prend en charge les personnes en état de malnutrition, 
•    Elle apprend aux familles les bonnes pratiques en termes d’alimentation, 
•    Elle met en place des clubs de nutrition dans lesquels les jeunes mamans apprennent à cuisiner pour leurs enfants,
•    Elle forme les agriculteurs à des techniques innovantes plus productives, 
•    Elle fournit aux plus vulnérables des animaux pour subvenir à leurs besoins…


Autant d’actions qui permettront à toute la communauté de manger sainement grâce au transfert de compétences et une aide durable ! 
 

partenaire du PAM