07.09.2020

Notre bénévole du mois, Mathilde !

Auteur: Swann

En cette rentrée, Mathilde est notre bénévole du mois ! Elle revient sur les débuts de son engagement avec Vision du Monde et ses différentes expériences de bénévolat.

Pourquoi as-tu choisi de rejoindre la grande famille Vision du Monde ?

Au départ je souhaitais m’investir en tant que bénévole pour apporter simplement mon aide et mon soutien comme je le pouvais. En voyant une annonce pour faire du bénévolat avec Vision du Monde, je me suis renseignée sur l’association et j’ai trouvé que les projets et les actions menés correspondaient à mes convictions. C’est important, d’après moi, qu’une association valorise les petits coups de main de chacun et c’est ce que Vision du Monde fait. En fait, j’aime l’esprit familial et de proximité, c’est une association dans laquelle il y a beaucoup de bienveillance !

Qu’est ce qui t’a poussée à devenir bénévole ?

Je me suis blessée lors d’une course à pied et je ne voulais absolument pas rester sans rien faire. J’ai donc cherché comment m’engager pour apporter mon aide. J’ai découvert la plateforme qui regroupe les besoins en bénévoles sur Paris. Ne sachant pas trop à quoi m’attendre, j’avais sélectionné uniquement les événements ponctuels. A cette époque Vision du Monde avait besoin de renfort pour leur course solidaire, la Global 6K for Water, et ça collait parfaitement avec mes attentes : aider et apporter mon soutien autour d'un sport qui me plait ! Bref, l’alliance idéale pour moi. 

En quoi consistent tes actions en tant que bénévole ?

J’apporte mon aide sur les événements de l'association, la Global 6k For Water évidemment, et je suis présente sur les stands d'emballage des paquets cadeaux au moment de Noël.

Quel est ton meilleur souvenir depuis que tu as rejoint l’équipe des bénévoles de Vision du Monde ?

Mon meilleur souvenir a sûrement été de voir la joie des enfants lors de la Global 6K. J’avais pour mission de maquiller les enfants, et c’était génial de les voir tout contents avec leur petite moustache noire ou les petits drapeaux tricolores sur leurs joues (année de la coupe du Monde, c’était très patriotique !). Les parents aussi avaient joué le jeu, probablement sur l’insistance de leurs enfants ! 

 

Merci à Mathilde, jeune bénévole, pour son engagement et son enthousiasme sans faille !