Un bébé se fait soigner

Vision du Monde célèbre la Journée Mondiale de la Santé

Permettre à tous de vivre en bonne santé
26. février 2019

Le dimanche 7 avril, nous célébrerons la Journée Mondiale de la Santé. L’occasion de mettre en lumière l’enjeu que représente l’accès aux soins de santé. Offrir à chacun les moyens de vivre une vie saine et faire la promotion du bien-être de tous à tous les âges est essentiel pour le développement. Cela fait d’ailleurs partie des Objectifs de développement durable des Nations Unies. 

 

La santé est un droit humain fondamental

La Constitution de l’Organisation Mondiale de la Santé déclare que « la possession du meilleur état de santé qu’il est capable d’atteindre constitue l’un des droits fondamentaux de tout être humain. » Ce droit à la santé comprend l’accès à des soins de santé acceptables, d’une qualité satisfaisante et d’un coût abordable, en temps utile. C’est également être libre de contrôler sa propre santé et son propre corps. Pourtant, chaque année, environ 100 millions de personnes passent sous le seuil de pauvreté en raison de leurs dépenses de santé. Et dans de nombreuses régions, les populations sont encore trop souvent confrontées à de graves risques pour leur santé. Les taux de mortalité infantile et maternelle restent élevés, les maladies infectieuses se propagent rapidement et la santé reproductive est mauvaise. Pour construire un avenir durable, il est primordial de permettre à tous de vivre en bonne santé. La Journée Mondiale de la Santé est l’occasion de rappeler que le droit à la santé est un droit humain fondamental. 

 

Les inégalités en termes de santé sont encore trop nombreuses

Chaque année, ce sont plus de 5 millions d’enfants de moins de 5 ans qui meurent des suites de maladies non soignées (pneumonie, diarrhée, maladies infectieuses liées à la malnutrition, etc.). Dans la majorité des cas, ces décès pourraient être évités. Dans les régions en développement, seule la moitié des femmes a accès aux soins de santé dont elle a besoin. Le taux de mortalité des femmes y est 14 fois plus élevé que dans les pays développés. Des épidémies prospèrent là où peur et discrimination limitent la possibilité des personnes à recevoir les services nécessaires pour jouir d’une vie saine. 

 

VIH/SIDA, paludisme : des maladies qui coûtent la vie à des milliers de personnes

En 2017, 36,9 millions de personnes vivaient avec le VIH, mais seules 59% d’entre elles avaient accès à la thérapie antirétrovirale. 940 000 personnes en sont décédées. En Afrique, le sida est désormais la principale cause de décès chez les adolescents (de 10 à 19 ans) et la deuxième cause de décès parmi les adolescents à l’échelle mondiale. En 2017, on comptait 219 millions de cas de paludisme dans le monde et 435 000 personnes mortes de la maladie. La plupart d’entre elles sont des enfants de moins de 5 ans. 92% des cas de paludisme surviennent sur le continent africain. Des avancées majeures ont été enregistrées dans la lutte contre ces maladies qui causent la mort de trop d’enfants aujourd’hui. Depuis 1990, le taux de mortalité de l’enfant a diminué de 50%, les vaccins contre la rougeole ont permis d’éviter plus de 15 millions de décès. Alors que de grands progrès ont été réalisés, il reste encore du chemin à parcourir pour ne laisser personne de côté. 

Une mère et son enfant

 

Vision du Monde s’engage en faveur de la santé

L’accès aux soins de santé étant un droit fondamental pour les enfants, Vision du Monde met en place différents projets en fonction des contextes, tant au niveau de la prise en charge des malades qu’au niveau de la prévention. L’ONG humanitaire œuvre pour réduire les maladies et donner accès à des soins de santé de qualité à tous les enfants. Ce n’est pas uniquement une question de bien-être, être en bonne santé leur permet d’aller à l’école et d’avoir un meilleur avenir. Vision du Monde travaille en étroite collaboration avec les familles ainsi qu’avec de nombreux partenaires locaux pour changer les pratiques de manière durable. L’association intervient à toutes les échelles : construction d’infrastructures et formations pour les familles, les communautés et les professionnels de santé. Ces projets de santé, pour être efficaces, intègrent des activités de nutrition et de WASH (eau potable, assainissement et hygiène). La particularité de Vision du Monde repose sur le fait que l’association s’appuie sur des professionnels de santé recrutés parmi les populations locales. Elle les équipe et les forme afin qu’ils soient en mesure de sauver des vies. Pour assurer une amélioration durable des conditions de santé des familles, Vision du Monde s’engage sur le long terme avec les communautés. 

 

L’intervention de Vision du Monde dans l’aide d’urgence

Dans les contextes d’urgence, Vision du Monde renforce avant tout la prévention des maladies. L’ONG humanitaire apporte une aide alimentaire aux familles, construit des toilettes, met à disposition des points d’eau et du savon, et mène des campagnes de vaccination… Le renforcement de la prévention est nécessaire pour éviter les épidémies qui peuvent se propager à grande vitesse dans des environnements insalubres. Il est également primordial d’améliorer la prise en charge des malades. Suivi psychologique, construction de centres spécialisés pour les personnes vulnérables, installation de centres de traitement du choléra sont autant d’actions indispensables. En 2017, Vision du Monde, à travers le partenariat international World Vision est venu en aide à 200 600 réfugiés du camp de Cox’s Bazar (Bangladesh) en distribuant des barres nutritives à 11 200 enfants et 3 600 femmes ainsi que 18 200 kits d’hygiène aux familles. L’ONG humanitaire a également installé une vingtaine d’espaces dédiés à 11 000 femmes et enfants et construit 49 espaces « Amis des enfants » offrant ainsi à 35 500 enfants un espace réservé au sein duquel ils peuvent être écoutés, apprendre et jouer en toute sécurité, encadrés par nos équipes de terrain. 

Femme enceinte

 

Les projets de développement de Vision du Monde

Les projets de développement sont des projets sur le long terme ayant pour objectif un changement de comportement et une amélioration générale des conditions de santé. Les objectifs sont multiples : renforcer les connaissances et les pratiques, faciliter l’accès aux biens essentiels et développer les ressources locales. Il s’agit notamment de sensibiliser et former aux bonnes pratiques d’hygiène pour prévenir les éventuelles épidémies ou infections. Vision du Monde fournit également aux enfants et à leur famille des moustiquaires, des couvertures et s’assure qu’ils aient à disposition des latrines familiales. En agissant directement sur le développement économique au niveau local il est possible d’apporter une certaine sécurité alimentaire au sein de la communauté et d’assurer ainsi la bonne santé du plus grand nombre. Vision du Monde se donne pour objectif primordial de stopper le cercle vicieux « pauvreté/mauvaise santé ».

Au sein de ses programmes de développement, Vision du Monde forme des agents de santé communautaires chargés d’effectuer des visites à domicile. Ces visites ont lieu lors des grossesses et de la petite enfance afin de sensibiliser les familles à la santé maternelle et infantile à travers différents thèmes : préparation à l’accouchement, allaitement approprié, soins néonatals, vaccinations…

En 2017, à Camiri en Bolivie ce sont 30 agents de santé communautaires qui ont été formés ainsi que 80 mères et 20 pères de famille pour la mise en place de bonnes pratiques de santé. 99% des enfants de moins de 2 ans ont reçu les vaccinations nécessaires. 

Vision du Monde mène également de nombreuses actions au niveau des écoles. L’ONG humanitaire mobilise les professeurs pour qu’ils sensibilisent à leur tour les enfants et qu’ils soient capables de détecter les enfants malnutris. A Beirut Urban au Liban, une douzaine de professeurs ont été formés et les sanitaires de deux écoles ont été rénovés tout comme les divers équipements permettant d’assurer la sécurité des enfants. 

Pour un accompagnement durable des communautés en matière de santé et d’accès aux soins, Vision du Monde installe des centres de santé locaux ou des services mobiles allant à la rencontre des familles. Ainsi à Diokoul au Sénégal, l’association a assuré la formation d’un personnel technique qualifié, l’équipement de postes de santé et la réhabilitation de salles d’intervention chirurgicale.  

Vous aussi engagez-vous pour le droit à la santé et l’accès aux soins pour tous grâce au parrainage d’enfants !