En Haïti, suite au séisme l'aide humanitaire s'organise.

Le samedi 14 août au matin, un séisme de magnitude 7,2 a secoué les provinces du Sud-Ouest des Nippes et de la Grande Anse en Haïti. Le tremblement de terre a été ressenti en République dominicaine et à Cuba. L’événement principal a été suivi de répliques constantes avec des magnitudes variant entre 4,5 et 6,2.

Les autorités locales comptent plus de 2 100 morts, près de 12 000 blessés, et des milliers de personnes portées disparues ou laissées sans abri en raison de la destruction massive des bâtiments. Plus de 100 000 maisons sont durement affectées ou détruites entièrement. Dans le sud du pays près de 100 écoles sont fortement endomagées. Trois jours après cette catastrophe, la tempête tropicale Grace n'a offert aucun répit aux habitants bouleversés et démunis. De violentes intempéries se sont abbatuent sur Port-Salut et d'autres villes déjà affectées par le séisme. Les habitants ayant survécu sont toujours en danger, les maisons encore debout mais endommagées risque de s'effondrer avec les intenses intempéries qui continuent malheureusement d'arriver. 

Une aide humanitaire internationale indispensable

Plus de 800 000 personnes sont exposées à un risque élevé  depuis le séisme, 31 % sont des enfants de moins de 15 ans, et 4% sont des personnes âgées.
Selon les premières évaluations de nos équipes, les hôpitaux sont débordés et saturés en raison de la pandémie de COVID-19. De nombreuses personnes blessées demeurent dans les rues sans soins médicaux. Avec la destruction des habitations, beaucoup d'enfants et leur famille dorment dehors sans nourriture ni eau potable.

Nous allons avoir besoin d'aide. La population a besoin d'aide pour reconstruire et pour se sortir de cette situation plus que dramatique. Il va falloir un soutien psychologique également.
Pasteur Rodney - Communauté de Marceline – Département du Sud

Devant l’ampleur de l’urgence, de nombreux pays, dont les États-Unis, la République Dominicaine, le Mexique et l’Équateur, offrent leur soutien. Cependant, l’aide humanitaire doit se confronter à la présence de gangs armés qui contrôlent l’accès aux routes clés. L’instabilité politique du pays, exacerbée par le récent assassinat du Président et les faiblesses institutionnelles, complique la réponse d’urgence. 
 

Le partenariat World Vision déjà sur place

Grâce à son ancrage local, le Partenariat international World Vision a déjà pu distribuer une aide alimentaire d’urgence ainsi que des produits d’hygiène à 10 000 personnes. En travaillant main dans la main avec le gouvernement, le Programme Alimentaire Mondiale et les autres ONG locales, les équipes locales de World Vision Haïti déploient une aide d’urgence pour répondre au mieux aux besoins humanitaires. 
Vision du Monde lance un appel aux dons pour venir en aide à  240 000 personnes vulnérables, dont 60 000 enfants dans les domaines suivants :

  • Hygiène : assurer la disponibilité de l’eau propre  et des purificateurs  pour prévenir les maladies infectieuses comme le choléra ou la COVID-19.
  • Abri : Fournir des tentes pour abriter les personnes qui ont perdu leur maison et qui sont encore exposées aux intempéries. 
  • Nourriture : fournir une aide alimentaire d’urgence aux familles, en priorité aux personnes ayant des enfants. 
  • Protection de l’enfance : soutenir les enfants vulnérables, en particulier ceux vivant dans les orphelinats pour s’assurer qu’ils soient en sécurité et soignés.

 

A ce jour, et grâce à vos premiers soutiens, nous avons déjà pu répondre aux besoins urgents de 10 000 personnes. Nous devons continuer d'agir. 

L’expertise du Partenariat international World Vision, ses équipes locales et ses partenariats de confiance avec les autres structures en Haïti, permettent à Vision du Monde de déployer son aide humanitaire d’urgence pour venir en aide aux familles et répondre aux besoins humanitaires les plus importants.

 

Sans vous nous ne pouvons agir !