Travail des enfants

Qu'est-ce que la CIDE ?

La CIDE : Une convention destinée à protéger les enfants dans le monde
20 janvier 2019

La Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) a été adoptée le 20 novembre 1989 par l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations Unies dans le but de garantir des droits spécifiques aux enfants et de les faire respecter.

 

L’histoire de la CIDE

Dès 1923, l’Union Internationale de Secours aux Enfants ouvre le débat sur la rédaction d’un traité reconnaissant différents droits aux enfants qu’adoptera en 1924 la Société des Nations (ancêtre de l’ONU). Par la suite, en 1959, la première déclaration des droits de l’enfant est adoptée bien qu’elle ne possède aucune valeur juridique au contraire de la CIDE qui est un traité international voué à être applicable par les États dans leur droit interne. Le principal État moteur de la rédaction de la CIDE fut la Pologne qui, en 1978, prit la tête d’un groupe destiné à légiférer sur le droit des enfants.

À l'heure actuelle, l’ensemble des pays ont ratifié la CIDE hormis les États-Unis et la Somalie.

""

L’objectif de la CIDE

La CIDE, à travers ses 54 articles, a pour but de garantir 5 principes :

  • La non-discrimination
  • L’intérêt supérieur de l’enfant
  • Le droit à la survie et au développement
  • L’opinion de l’enfant
  • Le droit à l’éducation

L’intérêt supérieur de l’enfant figure comme l’élément innovateur de la CIDE puisque l’enfant est désormais évoqué comme sujet de droit. De ce fait, l'enfant n'est donc plus évoqué du point de vue de l'adulte mais de son propre point de vue.

Un comité des droits de l'enfant a été créé en 1991 dans le but de contrôler la mise en œuvre de la CIDE et d'accompagner les États dans son implication.

 

Les évolutions de la CIDE

La CIDE a dernièrement évolué avec la création de deux protocoles facultatifs qui évoquent l'implication des enfants dans les conflits armés ainsi que la vente et la prostitution des enfants.

Retrouvez notre article sur les 30 ans de la CIDE

Depuis 2011, un enfant peut porter plainte devant le Comité des Droits de l’Enfant placé auprès du Haut Commissariat des Nations Unies si ce dernier a en premier lieu porter plainte devant une juridiction nationale qui n’a pas abouti.

photo_enfants

Vision du Monde et la CIDE

Si la Convention Internationale des Droits de l’Enfant a été ratifiée par la très grande majorité des pays, son application laisse encore à désirer.

Aujourd’hui encore, plusieurs millions d’enfants n’ont pas accès à l’éducation et se trouvent dans des situations sanitaires très difficiles. De plus, on estime à 300 000 le nombre d’enfants soldats en 2019 dans le monde. Vision du Monde agit au quotidien dans la protection et le développement des enfants à travers nos différents domaines d’intervention.

Par ailleurs, le parrainage d’enfant est un moyen de participer directement aux développement d’un enfant et d’une communauté et d’œuvrer au respect de la CIDE. 
Tous les ans, nous honorons le 20 novembre, date d’anniversaire de la Convention internationale des Droits de l’Enfant.