Pour un plaidoyer en faveur des droits de l’enfant

Pour un plaidoyer en faveur des droits de l’enfant

Combattre les injustices et les violences faites aux enfants.
9. juillet 2019

Vision du Monde mène des campagnes de sensibilisation en faveur des droits de l’enfant et combat les injustices et les violences qu’ils peuvent subir. Parce que les communautés sont au cœur des changements qui les concernent, l’association travaille avec elles et favorise les échanges et les rencontres entre tous les acteurs – jeunes, parents, chefs de village, représentants religieux, associations, investisseurs privés ou encore décideurs internationaux – afin de faire respecter les droits de l’enfant. 

Vision du Monde est membre de Coordination Sud, de la Coordination Humanitaire et Développement (CHD) et du Groupe Enfance. Ce collectif réunit 13 ONG françaises spécialistes de l’enfance et a pour objectif de replacer la question des droits de l’enfant au centre des stratégies nationales et internationales de développement. Leur positionnement commun les conduit à porter des messages de plaidoyer auprès de l’État à travers des lettres ouvertes et des pétitions.     
Les ONG du Groupe Enfance mutualisent leurs efforts pour interpeller les décideurs internationaux afin qu’ils donnent une place aux enfants dans les prises de décision. 

 

Objectif Enfance : un événement de plaidoyer 

L’engagement de Vision du Monde prend également la forme d’Objectif Enfance, un événement annuel organisé au sein de l’Assemblée Nationale autour de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant. À un an du 30ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE), Vision du Monde, qui était parmi les organisateurs, a participé au colloque « Enfants et jeunes, acteurs de leurs droits » qui s’est tenu le 29 novembre 2018. Cette table ronde parrainée par la députée Maud Petit, Vice-Présidente du Groupe « Droits de l'Enfant et Protection de la Jeunesse » de l'Assemblée Nationale, était l’occasion de remettre les droits de l’enfant au cœur du débat public et de favoriser les échanges entre les pays.

L’objectif premier de cette journée, organisée à la fois par le Groupe Enfance et le Collectif Agir Ensemble pour les Droits de l'Enfant (AEDE), était que les pouvoirs publics aient une meilleure compréhension des droits de l’enfant. Objectif Enfance a également permis de réfléchir à l’intégration des enfants et des jeunes dans la co-construction et dans le suivi des politiques publiques en tant que citoyens à part entière. L’Assemblée Nationale et le Sénat, en tant que législateurs, sont les espaces légitimes pour comprendre et améliorer l’application effective des droits de l’enfant.

L’objectif de cette table ronde était de favoriser le dialogue avec les parlementaires pour qu’ils prennent en compte les droits de l’enfant, tant dans l’élaboration des textes de lois en France et à l’international que dans le suivi et le contrôle de l’application de la CIDE en France et dans les actions internationales conduites par la France.

Plus d’une vingtaine de parlementaires ont souhaité réaffirmer leur engagement en faveur des droits de l’enfant en signant la Charte parlementaire des droits de l’enfant élaborée par le Groupe Enfance et le collectif AEDE.

Alors qu’aujourd’hui un enfant sur deux en France ne connaît pas la CIDE , il paraît primordial de sensibiliser les enfants, les jeunes, les citoyens et les professionnels aux droits de l’enfant. Tout au long de cette table ronde, un dialogue s’est instauré entre jeunes et parlementaires au sujet de la co-construction des politiques publiques ponctué par l’intervention d’experts internationaux tels que Hynd Ayoubi Idrissi, Membre du Comité des droits de l’enfant de l’ONU, et Geneviève Avenard, Défenseure des Enfants, adjointe du Défenseur des Droits.

Gabriel Attal, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse, a conclu ce temps d’échanges en affirmant son soutien à la Charte parlementaire des droits de l’enfant. 
 

Objectif Enfance

Objectif Enfance c’est aussi une exposition qui s’est tenue à l’Assemblée Nationale du 19 au 26 novembre 2018 inaugurée par le président de l’Assemblée Nationale, Richard Ferrand. Le thème de cette exposition était les 17 Objectifs de Développement Durable définis par l’ONU et les actions des ONG membres du collectif pour les atteindre d’ici 2030. L’exposition a permis de mettre en évidence le lien entre les Objectifs de Développement Durable et les droits de l’enfant mais c’était aussi l’occasion de sensibiliser les parlementaires. Cette exposition appelait à une prise de conscience et montrait qu’il est possible d’agir. Elle avait pour objectif d’interpeller les parlementaires sur le fait que les droits de l’enfant sont fondamentaux et qu’ils nous concernent tous.

Objectif enfance

Les 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant

Le 20 novembre 2019 marquera le 30ème anniversaire de l’adoption de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) par les Nations Unies.

Cette date est l’occasion pour Vision du Monde et de nombreuses autres organisations non gouvernementales (ONG) de parler d’une seule voix en se mobilisant de manière collective à travers la Dynamique « De la Convention Aux Actes ». Il s’agit de porter ensemble des messages de plaidoyer en direction des décideurs publics pour une meilleure effectivité des droits de l’enfant en France et à l’international mais aussi de sensibiliser le grand public à ces enjeux.

Vision du Monde est membre de la Dynamique « De la Convention Aux Actes ». L’objectif est de travailler main dans la main avec les acteurs du monde social pour mettre en place une série d’actions autour des droits de l’enfant tout au long de cette année 2019 qui mettent en lumière leur mobilisation pour passer « De la Convention aux Actes ». Les droits de l’enfant doivent être évoqués toute l’année et pas uniquement le 20 novembre.

Un grand événement fédérateur se déroulera le 20 novembre 2019, à Paris. Ce sera l’occasion pour la Dynamique de défendre les droits des enfants auprès des pouvoirs publics et de sensibiliser et mobiliser le grand public à la cause des enfants et au respect de leurs droits. Cette date symbolique sera aussi l’occasion de remettre les 10 actes aux décideurs publics pour passer « De la Convention aux Actes ! »

Les actions de plaidoyer de Vision du Monde, à travers Objectif Enfance et La Dynamique, se traduisent par une forte mobilisation pour que les droits de l’enfant soient pris en compte dans les politiques publiques. Ses actions de plaidoyer et de défense des droits de l’enfant font partie de son ADN, tant que des enfants souffriront, l’association ne baissera pas les bras. 
 

Avec Vision du Monde, parrainer un enfant c'est l'aider à grandir dans un environnement serein !

Retrouvez toutes nos publications sur les droits des enfants.