Notre approche pour lutter contre l'illettrisme en Afrique

Apprendre à lire est fondamental dans l’éducation des enfants. Savoir lire permet de s’émanciper, faire des études, et décider de son avenir. Cependant, 617 millions d’enfants dans le monde n’ont pas les compétences de base en alphabétisation et en mathématiques et 125 millions d’enfants ne savent ni lire ni écrire après au moins quatre années passées à l’école. 

Par manque de moyens ou de soutien, beaucoup d’enfants finissent par quitter l’école. Pour lutter contre ce fléau, Vision du Monde a mis en place l’approche Unlock Literacy, une approche pédagogique pour améliorer le niveau scolaire des élèves en encourageant l’apprentissage de la lecture. 

Le fonctionnement de l’approche Unlock Literacy

Alors que le droit à l’éducation est un droit fondamental pour chaque enfant dans le monde, aujourd’hui encore, 59 millions d'enfants en âge de fréquenter le primaire n’ont pas accès à l’éducation faute de moyens ou d’infrastructures. Mais l’absence d’infrastructures éducatives n’est pas la seule raison qui explique le faible taux de scolarisation et d’alphabétisation dans certaines parties du monde.

Pour assurer aux élèves un parcours scolaire de qualité, il est essentiel de voir l’éducation et l’apprentissage de la lecture comme un projet global qui envelopperait non seulement la construction d’écoles mais aussi la formation des professeurs. La motivation des élèves et l’implication des familles sont également des facteurs clés de réussite scolaire. Toutes les conditions doivent être réunies pour que le système éducatif soit efficace et bénéficie au plus grand nombre.

Via son approche Unlock Literacy, Vision du Monde a pour objectif de créer un environnement propice à l’apprentissage de la lecture dès le plus jeune âge, à l’école, au sein de la communauté et à la maison. Au sein de ses programmes de parrainage, l’ONG humanitaire permet à chaque enfant d’assimiler les compétences de base de la lecture, via un apprentissage ludique en s’appuyant sur des contes locaux.

L’association humanitaire organise l’évaluation régulière du niveau de lecture des élèves, forme les professeurs à de nouvelles méthodes d’enseignement, implique l’ensemble du village dans le cadre de clubs de lecture et fournit du matériel pédagogique aux enseignants. Les professeurs apprennent ainsi à adapter leur enseignement selon les profils des enfants et à dynamiser l’apprentissage de la lecture.

Apprentissage de la lecture à un enfant

Cette approche ne bénéficie pas uniquement aux enfants scolarisés mais aussi à l’ensemble du village et sensibilise les parents à l’importance de la lecture. Des activités (clubs de lecture, festivals, concours) sont régulièrement organisées et ouvertes à tous.

Ces clubs permettent d’offrir un cadre extra-scolaire aux enfants qui s’y retrouvent en famille pour lire ensemble des contes et autres livres. Les parents participent ainsi activement au programme éducatif des enfants du village en les encouragent à lire des livres et en prenant conscience de l’importance de l’éducation des jeunes générations. 

Afin de bénéficier du matériel éducatif approprié, Vision du Monde travaille avec des banques de livres et propose des ouvrages adaptés, faits d’histoires locales et promouvant les valeurs et les traditions culturelles correspondant à la culture de chaque communauté.

L’approche Unlock Literacy est aujourd’hui présente dans tous les programmes de parrainage mis en place sur le continent africain. Expérimentée au Sénégal, au sein des programmes de Diokoul, Mabo et Nettéboulou, la méthode est désormais également appliquée au cœur des programmes de Lalo Asabi en Éthiopie et à Baoulé au Mali.

Le programme Unlock Literacy est-il efficace en Afrique ?

Le Sénégal a été le premier pays à bénéficier de l’approche Unlock Literacy pour lutter contre l’illettrisme. Avant que le projet ne démarre, très peu d’enfants des programmes de parrainage du Sénégal savaient lire. Des volontaires locaux ont alors été formés pour animer des clubs de lecture au sein des communautés.

  • À Diokoul, en 2018, 34 professeurs et 23 volontaires ont été formés aux méthodes de l’approche Unlock Literacy. Au total 12 clubs de lecture ont été créés et ont bénéficié à plus de 900 enfants. En 2017, environ 60 % des élèves savaient lire à la fin de l’école primaire, contre près de 30 % un an auparavant.
     
  • À Nettéboulou, la formation à l’approche Unlock Literacy a été suivi par des directeurs d’école, des professeurs et des volontaires communautaires. Au total, 13 clubs de lecture ont accueilli près de 400 enfants en 2018. Cette même année, le taux d’alphabétisation était de 61 % pour les élèves en dernière année d’école primaire, contre 45,5 % en 2017. 
     
  • À Mabo, en plus de la formation de base, une formation spéciale a également permis aux professeurs de mieux prendre en charge les élèves en difficulté et les aider à passer le Certificat de Fin d’Études Élémentaires. Alors que seuls 27,5 % des enfants obtenaient le certificat en 2015, ils étaient 69 % en 2018.


Au Mali, l’approche Unlock Literacy a été intégrée au programme de parrainage de Baoulé en 2017 où seulement 33,5 % d’enfants savaient lire. Pour aider et accompagner les enfants de l’école primaire à améliorer leurs compétences en lecture, une trentaine de professeurs ont été formés aux méthodes d’apprentissage ludiques et 10 clubs de lecture ont été mis en place.

Les enfants du village peuvent y venir lire des histoires, apprendre des chansons ou encore écouter des contes locaux. Grâce aux actions de Vision du Monde, près d’un enfant sur deux sait désormais lire et comprendre un texte.  

En Éthiopie, près de 1000 enfants participent régulièrement aux clubs de lecture mis en place par Vision du Monde. Tout comme à Diokoul au Sénégal, la Fondation Pierre Bellon soutient le projet Unlock Literacy au sein du programme de parrainage à Lalo Asabi.

L’organisation agit aux côtés de Vision du Monde pour la promotion de l’alphabétisation grâce au financement de la formation des enseignants, des actions de sensibilisation, et de la création et l’équipement des clubs de lecture. Au total, 25 classes ont été équipées en matériel pédagogique.

De l’importance de continuer à lutter contre l’analphabétisme

L’amélioration du taux de scolarisation et d’alphabétisation des enfants est une priorité pour Vision du Monde. En apprenant à lire, les enfants ont de meilleures chances de poursuivre leurs études avec succès, choisir leur avenir et un métier qui leur plaît. Savoir lire est aussi une opportunité pour chaque enfant de devenir autonome et de connaître ses droits.

Grâce à ses différents programmes de parrainage et la mise en place de son approche Unlock Literacy, l’ONG internationale a aidé près de 2 millions d’enfants dans l’apprentissage de la lecture.

A travers le monde, depuis la création de cette approche en 2012 :

  • 1,7 millions d’enfants ont amélioré significativement leur niveau de lecture.
  • Plus de 100 000 parents ont été sensibilisés à l’importance de l’éducation de leurs enfants. 
  • 600 clubs de lecture ont été créés.
  • 4,4 millions de livres ont été distribués.
  • 83 000 professeurs et 18 000 volontaires ont été formés.
Apprentissage des lettres par une petite fille

Les capacités de lecture des enfants bénéficiaires de la méthode Unlock Literacy se sont largement améliorées, prouvant l’efficacité d’une telle méthode.

Des efforts doivent cependant encore être faits pour lutter contre la déscolarisation et augmenter le taux d’alphabétisation dans chaque village.

Chacune et chacun peut contribuer à l’éducation des enfants du monde entier en devenant parrain ou marraine.