Urgence en Afrique australe

Le cyclone Idai cause plus de 1000 morts en Afrique australe

Le Mozambique, le Malawi et le Zimbabwe ont été gravement touchés.
21. mars 2019

Le cyclone Idai a frappé le Mozambique, le Malawi et le Zimbabwe le 14 mars 2019, faisant 1132 morts et ravageant abris et infrastructures. Ce désastre a affecté de nombreux enfants et leurs communautés faisant partie des programmes World Vision, réseau auquel notre organisation humanitaire appartient. Nous agissons sur place pour leur venir en aide en partenariat avec les autres ONG internationales, les agences des Nations Unies et les associations locales. 

Les enfants sont sévèrement touchés. Cette crise augmente le risque de maladies, de famines, de blessures graves et de décès. Certains d’entre eux ont été séparés de leur famille et nécessitent une protection particulière. Cette catastrophe naturelle les empêche d’aller à l’école.

1 132 personnes sont décédées au sein de ces trois pays à la suite du cyclone, la plupart au Mozambique. Ce désastre vient s’inscrire dans un contexte déjà fragilisé par de faibles récoltes vivrières causées par la sécheresse.
Au Mozambique, on estime à 1,8 millions le nombre de personnes nécessitant une assistance d’urgence, dont la moitié sont des enfants. Les inondations et le cyclone ont affecté 15 zones de nos programmes de développement et 922 000 personnes au Malawi. Au Zimbabwe, 250 000 personnes ont été touchées par la catastrophe et 4 zones de nos programmes de développement dévastées. 
 

inondations

Vision du Monde, à travers le partenariat international World Vision, a mobilisé des experts internationaux pour travailler main dans la main avec les équipes locales et répondre au mieux aux besoins des enfants et de leurs familles. Au Mozambique, nous avons déjà pu équiper plus de 6 800 personnes de bâches, tentes, couvertures et moustiquaires. 

 

Vision du Monde lance un appel aux dons pour poursuivre l’aide d’urgence aux victimes, aux enfants et aux populations locales.

Il s’agit avant tout de : 

  • construire des abris ;
  • protéger les enfants ;
  • mettre en place des traitements préventifs pour éviter toute épidémie ;
  • apporter une assistance alimentaire ;
  • intervenir pour l’accès à l’eau potable, aux systèmes d’assainissement et aux pratiques d’hygiène qui en découlent. 

Sur le long terme, les équipes de World Vision travaillent à la reconstruction et à la résilience avec les communautés pour faire face à cette catastrophe. Nous savons que le cyclone Idai peut fragiliser davantage les enfants vulnérables et les exposer à de plus grands risques. Nous devons agir durablement pour leur sécurité et leur protection.  

 

Vous pouvez apportez votre aide aux victimes du cyclone Idai au Mozambique, au Malawi et au Zimbabwe.