Réchauffement climatique : quels impacts sur la santé ?

Hausse des températures, fonte des glaces, inondations… L'impact des changements climatiques observés ces dernières décennies touchent surtout le mode de vie des populations mais risquent également d’avoir des effets sur leur santé.

D’après les scientifiques, plus de 100 000 décès par an peuvent aujourd’hui être imputés au changement climatique et près de 250 000 décès supplémentaires sont attendus chaque année entre 2030 et 2050 selon l'Organisation mondiale de la santé. En cause ? La malnutrition, les maladies infectieuses et hydriques ainsi que le stress thermique, amplifiés par les changements climatiques.

Le réchauffement climatique favorise la propagation des maladies

La propagation des maladies infectieuses est l’une des premières conséquences du changement climatique sur la santé à laquelle les populations vont devoir faire face dans les années à venir. D’après le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), cette propagation impactera plus fortement les régions tropicales, notamment l’Afrique où la hausse des températures favorise déjà la prolifération de moustiques.

Alors qu’une grande partie des pays des régions tropicales manque de moyens et de ressources pour optimiser le fonctionnement des systèmes de santé publique, les populations de ces pays en développement risquent de subir une forte augmentation des cas de paludisme, de dengue ou autres maladies infectieuses transmises par les insectes. Ces régions, qui sont pourtant les moins responsables des changements climatiques, en subissent les conséquences de plein fouet et risquent de voir augmenter le nombre de décès.

Mais la propagation des maladies ne touche pas uniquement les pays tropicaux. Selon l’OMS, la propagation des maladies causées par la hausse des températures touchera une grande partie de la planète, y compris le continent européen.

mère prenant soin de la santé de son bébé

Les vagues de chaleur affectent les populations les plus vulnérables

Selon les scientifiques, la température moyenne mondiale a augmenté de plus de 1 °C en un siècle en raison notamment de la hausse des émissions de gaz à effet de serre. Cette hausse des températures se traduit par de longues périodes de chaleur qui, couplées à l’augmentation de la concentration d’ozone dans l’atmosphère, ne sont pas sans effets sur la population.

Dans ces conditions, les personnes les plus vulnérables comme les personnes âgées, les enfants ou les personnes malades, peuvent souffrir d’allergies, d’asthme, d'hyperthermie ou de coups de chaleur. Lorsque les températures et le taux d’humidité augmentent, le corps humain surchauffe et ne peut plus se refroidir en raison de l’air saturé en humidité. En France, on estime que près de 20 000 personnes sont décédées lors de la canicule de 2003.

Selon le dernier rapport du GIEC, les vagues de chaleur devraient être de plus en plus fréquentes, notamment en ville où le réchauffement est amplifié par le phénomène d’absorption de la chaleur par le béton. Les scientifiques prédisent une augmentation des températures moyennes de 4°C d’ici à 2100 dans différentes régions du monde, menaçant ainsi une grande partie de la population de stress thermique.

Autres menaces pour la santé : les phénomènes météorologiques extrêmes

Au-delà des impacts directs sur la santé comme les maladies infectieuses ou les épisodes de chaleur intense, le changement climatique agit également sur d’autres facteurs comme l’eau potable, les récoltes ou encore le logement. Une menace indirecte sur la santé des populations mais néanmoins alarmante.

Face aux épisodes de sécheresses, d’inondations ou de tempêtes, les populations subissent des dégâts importants. De nombreuses habitations et infrastructures sont détruites, les récoltes sont perdues et les maladies hydriques se propagent plus aisément. La sécurité alimentaire et physique des populations victimes est largement menacée par ces catastrophes environnementales de plus en plus fréquentes.

Alors que de nombreux pays en développement manquent de moyens pour faire face à ces menaces sanitaires, ils sont aussi les plus touchés par les phénomènes météorologiques extrêmes. Renforcer les capacités de résilience des populations face aux changements climatiques est une nécessité absolue.

Vous pourriez aussi être intéressé par...

Réchauffement climatique : la détérioration des écosystèmes fragilise les populations

Le réchauffement climatique a un impact sur les écosystèmes et les populations vulnérables. Quelles en sont les conséquences ? Comment faire pour les protéger ?

Changement climatique : 6 actions pour y faire face

Le changement climatique affecte tout le monde, mais les enfants les plus vulnérables en paieront le plus lourd tribut. Vision du Monde agit !

COP26 : lutter contre le changement climatique et la faim

Le bilan de la COP26, est alarmant ! Le changement climatique aggrave la faim dans le monde. La lutte contre le dérèglement climatique est devenue plus qu'urgente et les pays doivent réagir.