Journée mondiale contre la faim

Journée mondiale contre la faim

821 millions de personnes sont en sous-alimentation chronique dans le monde.
15. juin 2019

Selon le rapport sur l’État de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2018 publié par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, le nombre de personnes souffrant de la faim est en hausse : elles étaient 821 millions en 2017.

Le 15 juin, la journée mondiale contre la faim est l’occasion de rappeler l’importance de s’unir autour d’un but commun : un monde où chaque enfant mange à sa faim. La quantité d’aliments produite à travers le monde est largement suffisante pour que chacun puisse manger à sa faim, pourtant plus de 800 millions de personnes sont en sous-alimentation chronique. Les derniers chiffres indiquent une hausse des personnes souffrant de la faim, il est important d’intensifier nos efforts pour éradiquer la faim dans le monde.

 

Les racines de la faim dans le monde

Alors que la faim dans le monde avait longtemps reculé, les données les plus récentes montrent une progression de celle-ci. Les conflits, les phénomènes météorologiques extrêmes liés au changement climatique et la récession figurent parmi les facteurs clés de la récente recrudescence de la faim. Ce sont les principales causes des graves crises alimentaires. 

L’impact du changement climatique sur l’agriculture aggrave la situation. Les conséquences en sont multiples : diminution de la qualité des nutriments et de la diversité des aliments, stress hydrique, propagation des maladies…

Les mauvaises pratiques de récolte et le gaspillage alimentaire ont également contribué à la pénurie alimentaire. Les guerres ont quant à elles entraîné la destruction de l’environnement, vital pour cultiver des denrées alimentaires. 

Il est temps d’agir pour offrir aux plus vulnérables la sécurité alimentaire à laquelle ils ont droit. 
 

Sécheresse en Somalie

Objectif de Développement Durable :

Faim « Zéro », vers un monde libéré de la faim et de la malnutrition 

D’ici 2030, les Nations Unies se sont données pour objectif d’éliminer la faim et de faire en sorte que tout le monde – en particulier les plus vulnérables – ait accès à une alimentation saine, nutritive et suffisante tout au long de l’année.

Les chiffres sur la situation actuelle de la faim dans le monde sont plus qu’alarmants : 

  •  Une personne sur neuf dans le monde souffre de faim chronique (soit 821 millions)
  • La majorité des personnes souffrant de la faim vivent dans un pays en développement, où 12,9% de la population est sous-alimentée
  • Deux tiers de la population du continent asiatique souffrent de la faim 
  • 45% des décès d’enfants de moins de 5 ans (3,1 millions) sont dus à la malnutrition
  • Dans le monde, un enfant sur quatre souffre d’un retard de croissance 
  • Dans les pays en développement, 66 millions d’élèves ont faim en classe
  • En France, la faim touche deux tiers des personnes en situation précaire (moins de 3,5€ par jour pour se nourrir).

La journée mondiale contre la faim est l’occasion de rappeler que pour nourrir les 821 millions de personnes – et les 2 milliards d’ici à 2050 – souffrant actuellement de la faim, il faut changer le système alimentaire et agricole mondial en profondeur. 

 

La faim, un frein au développement

Quand la faim devient extrême, elle devient un obstacle au développement durable. Faim et malnutrition créent alors un piège dont il est difficile de s’échapper. Les individus sont moins productifs, plus affectés par les maladies et ils ne sont plus capables de gagner plus de revenus pour améliorer leurs moyens de subsistance. 

Un monde sans faim aurait un impact positif sur l’économie, la santé, l’éducation l’égalité et le développement social. Il s’agit de la pièce maîtresse de la construction d’un meilleur avenir pour tous. Les 17 Objectifs de Développement Durable des Nations Unies sont interdépendants, pour les réaliser tous, nous devons éradiquer la faim. Pour cela, il est indispensable d’adopter un mode de vie plus durable, de travailler main dans la main, de partager nos savoir-faire et d’être prêts à changer notre monde.  

 

Vision du Monde s’engage en faveur de la sécurité alimentaire

Notre directrice générale Camille Romain-des Boscs est invitée sur France Inter pour parler de nos actions contre la faim.

Journée mondiale contre la faim

France Inter : Journée Mondiale contre la faim

Camille Romain-des Boscs témoigne de nos actions.

L’ONG humanitaire Vision du Monde participe à la construction d’un monde plus juste où chaque enfant peut grandir en paix, manger à sa faim, être aimé et vivre pleinement sa vie. Son objectif est de proposer à chacun une alimentation suffisante et de bonne qualité pour leur permettre de mener une vie saine. 

Vision du Monde combat chaque jour la faim et la malnutrition pour que chacun ait accès à une nourriture de qualité en quantité suffisante. Afin d’éradiquer la faim dans le monde, l’association aide les populations sur le long terme, en suivant un cycle :

  • L’aide alimentaire immédiate : distribuer de la nourriture pour répondre aux besoins immédiats, lors de catastrophes naturelles par exemple 
  • L’aide alimentaire sur le long terme : lorsque se nourrir ne représente plus une lutte quotidienne, les communautés peuvent mettre en place des activités génératrices de revenus, comme l’agriculture ou le commerce, et s’acheter de la nourriture par la suite 
  • De l’aide alimentaire à l’autonomie : l’objectif est de faire en sorte que chaque personne ait, chaque jour, un accès suffisant à une nourriture de qualité pour répondre à ses besoins alimentaires et être en bonne santé.

Dans le cadre de ses 15 programmes de développement, l’association prend en charge les personnes en état de malnutrition, apprend aux familles les bonnes pratiques en termes d’alimentation, met en place des clubs de nutrition dans lesquels les jeunes mamans apprennent à cuisiner pour leurs enfants, forme les agriculteurs à des techniques innovantes plus productives, fournit aux plus vulnérables des animaux pour subvenir à leurs besoins… Autant d’actions qui permettront à toute la communauté de manger sainement. 

Notre impact

À travers le partenariat international World Vision, Vision du Monde est le premier distributeur de denrées alimentaires fournies par le Programme Alimentaire Mondial (PAM).