Journée internationale des enfants soldats

journee-internationale-enfants-soldats

Des dizaines de milliers d’enfants sont encore enrôlés dans des conflits armés à travers le monde

 

À l’occasion de la journée internationale des enfants soldats, le 12 février, l’ONG Vision du Monde, réitère son engagement en faveur de la protection de l’enfance face aux violences, notamment en temps de guerre. L’association agit pour la réinsertion des enfants soldats à travers la mise en place de centres de réhabilitation. 

 Les enfants soldats : un phénomène toujours d’actualité

Les enfants soldats sont aussi bien des filles que des garçons, et certains ont à peine 7 ans. Ils sont utilisés comme combattants, mais aussi comme espions, soigneurs, porteurs, cuisiniers, messagers ou encore esclaves sexuels. L'ONU a répertorié de façon officielle au moins 21 000 cas de recrutement d'enfants au sein de 61 groupes armés dans une vingtaine de pays. Cependant, en 2017 on estime à 300 000 le nombre d'enfants soldats.     
Grâce à l'effort international ce sont 10 000 enfants qui ont été réhabilités au cours de cette même année. 

L’utilisation d’enfants soldats est toujours d’actualité particulièrement dans ces dix pays : 

recrutement enfants soldats

En 2017, l’évolution de la dynamique des conflits, et notamment l’intensification des affrontements armés, a eu des répercussions directes sur les enfants. 
La guerre viole bon nombre de leurs droits : le droit à la vie, le droit de grandir au sein de sa famille et de sa communauté, le droit à la santé, le droit à l’épanouissement et le droit d’être protégé.
Selon les Nations Unies, 357 millions d'enfants vivent dans des zones affectées par des conflits armés, soit un enfant sur six. Ce chiffre a augmenté de 74% en dix ans.

Vision du Monde agit pour la réinsertion des enfants soldats

A travers le réseau mondial World Vision, l’ONG Vision du Monde répond aux besoins immédiats et de long terme des enfants soldats par l’intermédiaire de centres de réhabilitation situés dans au Soudan du Sud, en République démocratique du Congo et en Birmanie. L'association intervient également Irak en apportant un soutien psychologique auprès des femmes, des hommes et des enfants victimes de traumatismes et de dépressions à la suite de conflits armés.

Ces centres de réhabilitation apportent aux ex-enfants soldats une alimentation équilibrée, un suivi médical adapté, une orientation psychosociale, une formation professionnelle et une éducation sur le VIH. Vision du Monde répond également aux besoins spécifiques des filles victimes des conflits armés (abus sexuels, grossesses, maladies sexuellement transmissibles, etc.).

Vision du Monde travaille avec les communautés pour la réinsertion et le suivi des enfants réhabilités et développe des projets d’éducation et de formation des anciens enfants soldats.  L'association agit également au quotidien pour prévenir et empêcher l'enrôlement des enfants au sein de groupes armés. Elle a l'objectif d'éliminer les différents facteurs qui participent à la vulnérabilité des enfants face à de telles propositions. Il s'agit notamment :

  • du manque d'éducation
  • de la pression des paires
  • de la pauvreté
  • des attentes de la famille et de la communauté qui expriment un besoin de vengeance
  • de l'insécurité et la migration 
  • et de la rupture familiale

Elle mobilise les chefs des communautés au sein de ses programmes de protection de l'enfance pour que les enfants soient considérés comme des enfants et non comme des soldats. Vision du monde met également en place des espaces de protection des enfants dans les zones de conflits réduisant ainsi le risque d'enrôlement.

Retrouvez toutes nos publications sur les enfants soldats