Le virus COVID-19, une pandémie sans précédent

Le monde fait aujourd’hui face à une importante crise sanitaire liée à l’épidémie du coronavirus COVID-19. Déclarée en Chine fin décembre 2019, ce nouveau coronavirus a déjà fait plus de 52 000 morts et touché plus d'un million de personnes officiellement déclarées dans 177 pays. Le 12 mars 2020, compte tenu de son ampleur mondiale, l’Organisation Mondiale de la Santé a qualifié la situation de pandémie et le COVID-19 d’ « ennemi de l’humanité ». 

COVID-19 : quelle est la situation dans le monde ?

En dehors de la Chine, on compte aujourd’hui 7 foyers principaux de COVID-19 en : Corée du Sud, Italie, Iran, France, Allemagne, Espagne et aux Etats-Unis.


Depuis le début de l’épidémie, la Chine a recensé au total près de 82 000 cas, dont 70 420 désormais guéris (soit 87 %). A présent, tous les continents sont touchés et la quasi-totalité des cas enregistrés se trouvent en dehors de la Chine.


Alors que le 19 mars 2020, la Chine, premier foyer de Coronavirus, n’a rapporté aucune nouvelle contamination d’origine locale au COVID-19, l’Europe est quant à elle le nouveau centre de l’épidémie. Les derniers chiffres liés à la pandémie grimpent en flèche et sont alarmants : en 24h en Italie, près de 500 personne sont décédées du virus, 200 en Espagne et 89 en France.


En France, au début de l’épidémie, les cas détectés n’étaient que des cas importés d’autres pays, mais depuis le 27 février la maladie se propage entre résidents nationaux. En quelques semaines, les foyers épidémiques se sont multipliés à grande vitesse sur tout le territoire français. 


Face à une telle situation, de nombreux pays ont dû prendre des décisions gouvernementales drastiques afin de tout faire pour tenter d’enrayer l’épidémie et éviter la saturation des infrastructures sanitaires. Les écoles, lycées et université sont fermés, tout comme les lieux publics non-essentiels. Les populations sont appelées à limiter tous leurs déplacements et à rester confinés chez eux. Limiter les contacts entre les personnes est essentiel pour enrayer l’épidémie et protéger les personnes les plus vulnérables face au virus. 


Aucun continent n’est aujourd’hui épargné par l’épidémie liée au COVID-19. Même si l’Afrique est encore le continent le moins touché par le coronavirus, l’OMS précise qu’il faut se « préparer au pire ». Une quinzaine de pays africains ont déjà décidé la fermeture de l’ensemble de leur système éducatif. Des restrictions sur les vols aériens ont été mis en place pour tenter de limiter les contaminations importées. De nombreuses manifestations, tels que les rassemblements sur les lieux de cultes, ont notamment été interdites au Sénégal par exemple. 
 

nouveau-virus-coronavirus-covid-19

Quels sont les symptômes et les précautions à prendre face au virus ?

Les principaux symptômes du Coronavirus sont la fièvre ou sensation de fièvre, la toux et les difficultés à respirer. Le virus se transmet en cas de contact de moins d’un mètre avec une personne infectée. Une personne est potentiellement infectée si elle provient d’une zone d’exposition à risques, et si elle présente des signes d’infection respiratoire avec de la fièvre. Une personne qui ne présente que de faibles symptômes, toux sèche par exemple, mais qui ne se sent pas malade peut également être porteuse du virus et potentiellement contaminer une autre personne.
 

Quels sont les gestes barrières contre le Coronavirus ?

Le Coronavirus est extrêmement contagieux et peut-être dangereux pour les personnes vulnérables. Il est désormais impératif de stopper toutes chaînes de transmissions possibles dans l’objectif de retarder et maîtriser l’épidémie. Pour cela de nombreux gestes barrières existent et doivent être scrupuleusement respectés par tous : 

  • Se laver les mains régulièrement à l’eau savonneuse, ou avec une solution hydroalcoolique 
  • Tousser et éternuer en se couvrant la bouche et le nez avec un coude fléchi ou utiliser un mouchoir à usage unique 
  • Eviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche
  • Ne pas se serrer la main et éviter les embrassades
  • Garder une distance d’un mètre avec les personnes lors de files d’attente ou de réunions
  • Porter un masque lorsqu’on est malade
  • Eviter les déplacements inutiles et les lieux fréquentés par de nombreuses personnes
  • Privilégier le télétravail
  • Eviter tout contact étroit avec une personne présentant des symptômes semblables à ceux de la grippe
  • Consulter rapidement un médecin, l’appeler en avance lorsqu’on pense avoir été infecté par le Coronavirus pour le prévenir de sa venue. Cela l’aidera à se préparer. 
     

Urgence Coronavirus : que fait Vision du Monde ?

Via le partenariat international World Vision, Vision du Monde déploie sa réponse d’urgence pour protéger les enfants les plus vulnérables partout dans le monde de l’impact massif du COVID-19 et de la crise sanitaire.

Vision du Monde agit au quotidien en faveur des populations vulnérables dans des zones reculées et au sein de contextes fragiles. La propagation massive de ce virus dans ces zones peut avoir des conséquences dramatiques. Ces régions sont bien souvent dépourvues d’infrastructures sanitaires viables, ni même équipées de matériel médical indispensable à la prise en charge des personnes contaminées par le Coronavirus. De plus, ces populations vulnérables sont victimes de facteurs aggravants face à une telle épidémie, tels que : la malnutrition, le paludisme, le VIH, la tuberculose, les infections pulmonaires… Des millions de réfugiés et de déplacés vivent aujourd’hui dans des endroits insalubres et surchargés, sans accès aux soins de santé.

La réponse d’urgence mise en place par Vision du Monde vise à prévenir la propagation du virus dans de telles circonstances et éviter ses effets dévastateurs. Ses équipes locales assurent auprès de millions de personnes la distribution de kits d’hygiène et fournissent également un soutien psychosocial aux familles afin de faire face à l’épidémie de coronavirus dans chaque zone impactée.

Aide humanitaire de Vision du Monde pour contrer le COVID-19

Via le partenariat World Vision, Vision du Monde, travaille main dans la main avec les autorités locales, les hôpitaux, les institutions locales, les partenaires associatifs et les écoles pour sensibiliser sur les gestes barrières, les bonnes pratiques d’hygiène à respecter, ainsi que les symptômes liés aux COVID-19. Informer sur le virus est un travail essentiel pour enrayer l’épidémie.


Fort de son expérience pour lutter contre le virus Ebola sur le continent africain ou encore le virus Zika en Amérique Latine, Vision du Monde met un point d’honneur à poursuivre son travail avec les chefs religieux pour faire face aux crises sanitaires. Ces prescripteurs sont écoutés et respectés des communautés, qui à l’inverse ont tendance à se méfier des institutions locales. Vision du Monde forme donc les chefs religieux aux messages de prévention qui vont permettre d’enrayer le Coronavirus. L’enjeu est de faire face aux rumeurs et aux fausses informations qui peuvent empêcher le ralentissement de la circulation du virus. 
 

Les experts de World Vision appellent les organisations internationales à aider les nations les plus pauvres pour leur permettre de faire face à l’épidémie du Coronavirus.


Au sein de ses programmes d’aide au développement, Vision du Monde place l’accès à l’eau et aux infrastructures sanitaires au cœur de ses priorités. Dans ce contexte de pandémie, cette problématique est d’autant plus cruciale. Alors que le Coronavirus est une maladie respiratoire que se transmet dans 80% des cas par les mains, il est primordial de s’attaquer à la question de l’accès à une eau propre. Vision du Monde intensifie alors ses sensibilisations aux bonnes pratiques d’hygiène et veille à ce que chaque enfant dispose d’un point d’eau pour se laver les mains à l’eau savonneuse.