Le COVID-19 se répand dans le monde, Vision du Monde fait face !

Le tristement célèbre virus COVID-19 qui s’est d’abord déclaré en Chine touche aujourd’hui la totalité du globe, avec 532 788 cas confirmés à travers 175 pays. Le 12 mars dernier L’OMS, en qualifiant cette crise sanitaire de pandémie, a rappelé que le virus n’avait évidemment aucune frontière. La situation est d’autant plus préoccupante qu’elle peut avoir des conséquences dramatiques dans les pays les plus pauvres là où les populations font face à de grandes vulnérabilités. En effet, le virus atteint des territoires où les populations n’ont pas d'accès aux points d’eau pour se laver les mains, ni aux infrastructures médicales nécessaires à la prise en charge des cas graves. Les pays déjà frappés par des crises humanitaires doivent impérativement être soutenus pour enrayer la propagation du COVID-19 et empêcher la perte de millions de vies.


Dans ce contexte exceptionnel, pour la première fois dans l’histoire de l’ONG, Vision du Monde via le Partenariat World Vision, déclare une intervention d’urgence mondiale pour coordonner et allier les forces des 97 pays dans lesquels l’association travaille depuis des années. Face à la pandémie, Vision du Monde intensifie son action envers les enfants vulnérables au sein des contextes les plus fragiles. Dans chaque pays, ses équipes locales au sein de ses programmes de développement s’organisent pour prévenir la propagation du virus ; les activités de parrainage sont adaptées au mieux pour protéger les enfants et toute leur communauté. Aujourd’hui l’association ne compte aucun filleul contaminé par le COVID-19 et travaille pour qu’ils en restent épargnés.

Vision du Monde souhaite informer ses parrains et marraines sur l’évolution de la situation dans les programmes de parrainage de leurs filleuls. 
 

En Mongolie

Le gouvernement impose un confinement respecté par les équipes de terrain qui se concentrent sur l’urgence. Depuis début février les écoles en Mongolie sont fermées et les enfants n’ont pas le droit de sortir de chez eux. Afin de protéger au mieux tous les enfants parrainés, le suivi du parrainage est suspendu ainsi que l’acheminement du courrier. L’accent est porté sur la sensibilisation des familles aux bonnes pratiques sanitaires et la distribution de kits d’hygiène à près de 3 500 foyers. En collaboration avec UNICEF et le Fond Coréen pour l’Enfance, les équipes ont distribué des denrées alimentaires à 250 foyers parmi les plus vulnérables.

En Bolivie

Les écoles sont fermées, les rassemblements de plus de 100 personnes sont interdits et les activités ne répondant pas aux besoins essentiels sont arrêtées. Un couvre-feu est imposé de 17h à 6h. Dans ces conditions les équipes de Vision du Monde parviennent à maintenir leur travail de sensibilisation tout en apportant gels nettoyants, masques de protection et assurent un suivi sanitaire auprès des communautés. Toutefois, les frontières sont fermées : les courriers ne peuvent plus y être envoyés.

Au Mali

Depuis maintenant trois semaines, les écoles sont fermées et les activités de divertissement non nécessaires aux besoins vitaux sont mises à l’arrêt dans tout le pays. Les équipes poursuivent les activités de parrainage excepté dans le domaine de l’éducation, pour au moins trois semaines afin d’intensifier l’action sur les sujets prioritaires. Avant même la déclaration du COVID-19, les équipes avaient déjà constitué un stock de kits d’hygiène permettant de répondre à l’urgence. Aujourd’hui, elles participent activement aux réunions de coordination avec les services de santé gouvernementaux pour assurer un plan d’action conjoint. 

Au Liban

Le pays compte malheureusement un nombre important de personnes touchées par le COVID-19, 403 cas sont confirmés aujourd’hui. Le confinement y est donc total, des patrouilles de la police et de l’armée veillent au suivi de ces consignes. Vision du Monde s’engage dans une sensibilisation à la fois à travers les médias traditionnels et grâce à l’affichage de posters qui rappellent les premiers gestes de protection. Les équipes ont aussi pu stériliser les écoles pour qu’elles restent ouvertes un maximum. Grâce à la distribution de kits d’hygiène, les enfants peuvent apprendre dans des conditions conformes aux consignes sanitaires.  

Au Vietnam

148 personnes sont atteintes dans le pays et 20 cas sont suspectés dans la province de Yen Bai, mais aucun ne se trouve dans nos communautés et vos filleuls sont en sécurité. Le territoire a fermé ses frontières et les regroupements y sont totalement interdits. Les activités de parrainage sont reportées en raison des limitations liées aux déplacements. Les équipes locales travaillent au quotidien à la sensibilisation des enfants aux risques liés au COVID-19.

Au Salvador

Les frontières sont fermées, le pays ne réceptionne plus les courriers et tous les rassemblements de plus de 75 personnes sont interdits mais les institutions publiques restent ouvertes. Les équipes mettent un point d’honneur à maintenir le lien avec les familles via les téléphones portables lorsque cela est possible. Vision du Monde a également contribué à la production de 2 000 litres de solution antibactérienne pour une distribution immédiate aux populations.

Au Cambodge

87 personnes sont déclarées atteintes dans le pays. Pour le moment toutes les écoles n’ont pas été fermées par les autorités. Des fournitures ont été achetées par Vision du Monde pour que les équipes soient protégées et puissent ainsi continuer leur travail auprès des populations du programme. 

Au Myanmar

Seulement 10 personnes sont atteintes à ce jour dans tout le pays. Cependant, en prévention d’une propagation du virus, les équipes de Vision du Monde ont pour obligation de réduire au maximum leur déplacement. Toutes les opérations de parrainage et les équipes sont tournées vers l’urgence actuelle du COVID-19.

Au Bangladesh

Dans ce pays concentrant l’une des densités de population les plus élevées au monde, déjà 48 cas sont répertoriés et le risque d’une propagation rapide du virus est particulièrement important. L’activité du parrainage est maintenue. Au vu de sa surpopulation, le pays a une problématique de taille pour appliquer la distanciation nécessaire, les équipes mettent donc en place une organisation pour réduire la taille des files d’attentes chez les distributeurs. 

En Arménie

C’est le deuxième pays le plus affecté de nos programmes avec 449 personnes touchées par le virus. 
Les frontières sont pour l’instant partiellement fermées, les établissements scolaires sont fermés et la population confinée. Au sein de l’organisation Vision du Monde, une équipe Situation de Crise a été mise en place et des lots de nourriture pour une semaine ont été distribués à 700 familles vulnérables.

Au Sénégal

115 cas sont pour le moment recensés avec déjà 27 personnes guéries. Les écoles sont fermées, les rassemblements sont interdits et les fêtes nationales annulées. Les hôpitaux du pays sont certes mobilisés mais leurs moyens restent limités pour prendre en charge des cas présentant des complications. 
Le parrainage est maintenu à son strict minimum, beaucoup d’activités seront annulées. Depuis le 19 mars, Vision du Monde collabore avec le Ministère de la Santé et lui a fourni des lots de kits d’hygiène, de gels et de masques pour une valeur de 30 000 euros. 
 

En Ethiopie

Depuis le 17 mars, les écoles ont fermé leurs portes pour un minimum de deux semaines. Tous les événements et regroupements sont annulés. Le gouvernement a suspendu les vols en provenance de 30 pays à hauts risques et les personnes arrivant en Ethiopie sont mises en quarantaine. Les équipes Vision du Monde sont pour le moment en train de se coordonner pour établir une réponse à l’urgence humanitaire. 

Vision du Monde, à travers tous ses programmes de parrainage,
agit au quotidien pour qu’en cette période de crise humanitaire chaque enfant et sa famille puissent être protégés !