Comment le parrainage aide les populations d’Amérique du sud

L’Amérique du sud est l’une des régions les plus inégalitaires du monde. Vision du Monde, via le Partenariat international World Vision, 1ère ONG de parrainage d’enfants au monde, accompagne plusieurs villages, au Salvador et en Bolivie, pour améliorer le quotidien des familles. Les programmes de parrainage permettent la mise en place de projets concrets, en concertation avec les populations, pour améliorer durablement les conditions de vie des enfants vulnérables.

Quelle est la situation en Amérique latine ?

L’Amérique latine n’est pas un continent à proprement parlé. La désignation « Amérique latine » regroupe l’ensemble des pays du continent américain dont les langues officielles sont d’origine latine. Le territoire va ainsi du Mexique jusqu’à la Terre de feu en Argentine. Cette grande partie géographique, qui comprend l’Amérique du Sud, l’Amérique centrale, et un bout de l’Amérique du nord, compte 19 pays et plus de 600 millions d’habitants. 

Largement impactée par les différentes dictatures des années 70 et 80, l’Amérique latine retrouve peu à peu la voie démocratique dans l’ensemble des pays. Pourtant, l’instabilité politique est encore présente sur de nombreux territoires. La récente crise au Venezuela a déjà fait fuir 5 millions de Vénézuéliens, créant l’une des plus graves crises migratoires actuelles.

Cette crise est due, en partie, à l’une des principales ressources naturelles présente sur le continent : le pétrole. Les ressources naturelles sont en effet le principal atout de cette partie du globe. Forêt amazonienne, pétrole, métaux rares, certains pays d’Amérique latine ont ainsi pu bénéficier d’une grande croissance économique grâce à ces ressources, comme le Brésil, le Mexique, l’Argentine ou encore la Colombie. 

Cependant, les inégalités sont encore très frappantes et les écarts de richesse ne cessent de se creuser, que cela soit entre les différents pays, ou au sein d’une même population. De plus, l’Amérique latine reste la partie du monde où le taux de violence est le plus élevé. Cette zone géographique est cinq fois plus touchée par les homicides que les autres continents : une situation dangereuse qui exacerbe les vulnérabilités des femmes et des enfants. 

enfant vulnérable ne Amérique du Sud

Le bien-être des enfants d’Amérique latine freiné par la pauvreté

Bien que certains pays d’Amérique latine connaissent une croissance économique importante et soient considérés comme des pays émergents, les inégalités sociales restent très présentes dans cette région du monde. La plupart des grandes villes comme Buenos Aires ou encore Rio de Janeiro accueillent d’importants bidonvilles, faisant ainsi côtoyer les plus riches et les plus démunis entre grands buildings et cabanes en taule. 

En périphérie des villes, les familles les plus pauvres s’entassent alors dans des habitations de fortune et occupent souvent des emplois informels sans aucune couverture sociale. Cette précarité, que l’on retrouve dans la plupart des villes du continent, se manifeste aussi largement en campagne où le travail manque et où les populations doivent faire face aux aléas climatiques, comme la sécheresse,ou les inondations, ainsi qu'aux catastrophes naturelles, les éruptions volcaniques, les tsunamis. 

Ces difficultés pèsent sur le quotidien des familles. L’absence de revenus les empêchent de subvenir aux besoins essentiels de leurs enfants. Les plus jeunes doivent alors travailler pour pouvoir manger et ne sont pas scolarisés. Vendeur ambulant, travail dans les champs, certains enfants choisissent même parfois la voix des gangs armés dans l’espoir d’obtenir un revenu pour leur famille. 

Au Salvador, plus petit pays d’Amérique latine, de nombreux enfants rejoignent les gangs de leur propre gré ou de manière forcée, alimentant ainsi le cercle vicieux de la violence. 

Aider les enfants d’Amérique du sud grâce au parrainage

Trois programmes de parrainage ont été mise en place par Vision du Monde en Amérique latine, deux en Bolivie et un au Salvador. Le parrainage permet d’aider les enfants et l’ensemble de leur communauté en favorisant l’accès à l’eau potable, l’alimentation, la santé, l’éducation, le développement économique, et la protection des enfants.

L’éducation au cœur de la lutte contre la violence au Salvador

Le Salvador est l’un des pays les plus violents d’Amérique latine. Le taux de criminalité y est extrêmement élevé : on compte en moyenne dix homicides par jour et les journées sans se comptent sur les doigts de la main. Face au manque d’éducation et d’opportunités professionnelles, de nombreux enfants choisissent d’intégrer les gangs armés.

Depuis février 2020, Vision du Monde intervient dans le département de La Union, à environ 200 kilomètres de la capitale San Salvador. L’objectif est de venir en aide à 2 000 enfants pour mettre fin durablement aux violences dont ils sont victimes et leur offrir un environnement dans lequel ils peuvent grandir en sécurité. 

Pour cela, notre association humanitaire place l’éducation au cœur de ses actions pour éloigner les enfants des activités criminelles menées par les gangs. Grâce au programme de parrainage Caminos de Esperanza, des clubs sont mis en place pour les jeunes, enfants et adolescents, afin de les accompagner dans leur scolarité mais aussi pour leur proposer des activités culturelles. Ces espaces permettent aux jeunes déscolarisés ou sans emploi de bénéficier d’un cadre sûr et de découvrir de nouvelles opportunités, loin de la rue. 

Offrir de nouvelles opportunités aux plus jeunes en Bolivie

Même si sa croissance tend à s’accélérer ces dernières années, notamment grâce à l’extraction de métaux, la Bolivie reste le pays le plus pauvre du continent sud-américain.

C’est dans les villes de Camiri et de Monteagudo que Vision du Monde a lancé en 2008 ses programmes de parrainage. L’association travaille à l’éducation des plus jeunes et forme les familles aux activités génératrices de revenus pour lutter contre la pauvreté. 

À Monteagudo, Vision du Monde propose des formations pour adultes en couture, réparation d’appareils électronique ou encore en apiculture. La vente de miel devient alors une véritable alternative économique qui permet d’apporter des revenus stables et faire vivre de nombreuses familles. 

Ce projet de développement économique bénéficie aussi aux jeunes puisque les équipes locales de Vision du Monde les accompagnent dans leur choix d’orientation et les aident à comprendre les options qui s’offrent à eux dans les universités du pays. Une offre de formations qui ne parait pas toujours évidente pour les jeunes issues de familles vulnérables.

Adolescent en formation

À Camiri, dans le sud du pays, les sécheresses et le climat humide compliquent les récoltes et les aliments se font rares. La sous-alimentation des enfants de moins de 5 ans est une situation très préoccupante, tout comme l’utilisation de la violence sur les enfants. Au niveau national, 95 % des enfants reçoivent (ou assistent à des scènes) des châtiments corporels de la part de leurs parents et professeurs. 

En plus d’accompagner les familles dans la diversification de leurs revenus, les équipes locales de Vision du Monde sensibilisent les parents aux bonnes pratiques d’hygiène et forment les mères aux bonnes pratiques nutritionnelles pour lutter contre la malnutrition infantile. 210 enfants de moins de 5 ans ont ainsi bénéficié d’un suivi de santé régulier et près de 2400 personnes ont été sensibilisées à la protection des enfants et à la communication au sein de la famille.

Les parrains et marraines ont déjà permis de venir en aide à plus de 46 000 personnes en Bolivie.

 

Vous pouvez vous aussi apporter une aide concrète à toutes ces familles d’Amérique latine
grâce au parrainage d’enfants avec Vision du Monde.