Comment le parrainage peut-il aider les enfants d’Asie ?

Vision du Monde est présent sur le continent asiatique depuis 2005 pour apporter une aide durable et concrète aux enfants les plus vulnérables. Au sein de ses 7 programmes de développement situés dans 6 pays asiatiques, l’association de parrainage d'enfants accompagne les familles pour faire face aux problématiques d’extrême pauvreté, aux conséquences des changements climatiques, à la malnutrition ainsi qu’à la déscolarisation des enfants. De la Mongolie, au Cambodge en passant par le Bangladesh, les contextes sont extrêmement différents.

Parrainer un enfant en Asie permet ainsi aux équipes locales de Vision du Monde de travailler main dans la main avec les familles pour répondre aux besoins prioritaires et ainsi favoriser le développement des zones dans lesquelles l’association intervient.

Quelle est la situation humanitaire sur le continent asiatique ?

Caractérisé par son importante démographie, le continent asiatique compte 4,4 milliards d’habitants et concentre une grande partie des échanges économiques mondiaux. Ce phénomène devrait s’amplifier durant les années à venir : certaines populations d’Asie vont continuer de progresser en nombre et gagner en pouvoir d’achat. 

Selon le Ministère de l’Europe et des affaires étrangères, cinq des dix pays les plus peuplés de la planète se trouvent d’ores et déjà en Asie : la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Pakistan et le Bangladesh. L’évolution de la démographie asiatique laisse entrevoir d’importants défis en termes de vieillissement de la population et de santé. D’ici 2050, le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans va en effet doubler dans le monde, deux tiers de cette hausse concerne la population asiatique.

Le développement des activités industrielles et de services sur le continent ont entraîné d’importants mouvements de population en direction des centres-villes. Sur les vingt villes les plus peuplées au monde, onze se situent aujourd’hui en Asie. Cette urbanisation grandissante révèle d’importantes inégalités qui ne cessent de se creuser. Bien que la croissance de ces dernières années a permis de faire reculer la pauvreté, d’améliorer la santé et l’éducation des populations, de nombreux progrès restent à faire.

En effet, sur le continent asiatique, selon la Banque Mondiale, 264 millions de personnes vivent dans l'extrême pauvreté, c’est-à-dire avec moins de 1,90 $ par jour. Le nombre de personnes pauvres est quant à lui de 836 millions. Ces personnes vivent avec moins de 3,20 $ par jour, et beaucoup d’entre elles risquent d’être poussées dans l'extrême pauvreté.

De nombreux pays d’Asie sont également confrontés à deux conséquences de la malnutrition, d'une part les retards de croissance chez les enfants de moins de 5 ans, d'autre part, l’obésité. L’Indonésie, le Myanmar (Birmanie), les Philippines et le Vietnam font partie des 34 pays qui concentrent 90 % de la charge mondiale du retard de croissance parmi les enfants, tandis que la Chine et l’Indonésie figurent parmi les 10 pays représentant plus de 50 % de la charge mondiale d’obésité.

De plus, l’Asie du Sud est aujourd’hui marquée par d’importants mouvements de populations en raison des conflits, notamment vers le Bangladesh, par la prolifération des bidonvilles qui abritent au moins 130 millions de personnes dans la région, ainsi que l’intensification des phénomènes météorologiques extrêmes liée aux changements climatiques. Tous ces facteurs, ainsi que la crise liée au COVID-19, risquent d’exacerber les vulnérabilités des populations asiatiques, des familles et enfants défavorisés. 

Vision du Monde vient en aide aux enfants les plus vulnérables du continent asiatique

Former les femmes à l'agriculture

Soutenir l’activité économique des familles au Bangladesh

Vision du Monde agit depuis 2006 à Nazirpur au Bangladesh. Dans cette zone rurale, le revenu moyen mensuel d’une famille est de moins de 60$ par mois contre 100$ au niveau national. Les familles de Nazirpur vivent principalement de la pêche et de l’agriculture, deux activités qui dépendent fortement du climat. Or, le Bangladesh subit de plein fouet les effets du changement climatique : montée des eaux, phénomènes extrêmes de plus en plus fréquents (inondations, cyclones…).

En 2019, plusieurs épisodes de pluies intenses pendant la mousson ont provoqué l’inondation de nombreuses cultures. La diversification des cultures et des revenus est donc primordiale pour limiter les pertes subies régulièrement par les familles. Pour cela Vision du Monde a formé plus de 700 femmes, frappées par l’extrême pauvreté, à l’élevage du bétail ainsi qu’au maraîchage. Elles ont également reçu des semences, des arbres fruitiers et des génisses pour pouvoir démarrer leur activité et en générer des revenus.

Lutter contre la malnutrition infantile au Cambodge

Depuis 2019, Vision du Monde vient en aide aux enfants des bidonvilles de Phnom Penh. Plongés dans une extrême précarité et faisant face à la faim, ils sont exposés aux dangers de la rue : abus, violences, maltraitance.

Au Cambodge, 65% des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition sévère. Vision du Monde détecte les cas de malnutrition infantile et accompagne les nourrissons et leur mère grâce à des compléments alimentaires et des sensibilisations sur l’allaitement exclusif. Cela permet d’assurer une croissance, un développement et une santé optimale des enfants de 3 à 21 mois. Les familles sont formées aux bonnes pratiques nutritives et échangent entre elles pour accroître leur connaissance sur l’alimentation saine et équilibrée.

Surveiller la malnutrition des enfants au Cambodge
Distribution de vêtements chauds pour les enfants en Mongolie

Briser le cercle vicieux de la pauvreté en Mongolie

Vision du Monde intervient depuis 2005 dans le région de Bor Undur en Mongolie où 1 famille sur 3 ne parvient pas à subvenir aux besoins essentiels de ses enfants. Dans la région, de plus en plus de familles quittent les villages pour se rapprocher de la ville la plus proche : Chinggis city, pensant y trouver de meilleures conditions de vie. En réalité, elles ne trouvent pas de travail et sont contraintes de vivre en périphérie, dans des logements sans eau ni électricité.

Vision du Monde accompagne 200 personnes pour sortir durablement de l’extrême pauvreté. L’association les forme à l’entrepreneuriat, leur apporte de nouvelles compétences professionnelles et leur apprend à gérer un budget. 18 groupes d’épargnes permettent à ces familles d’économiser entre elles et d’emprunter de l’argent lorsqu’elles en ont besoin pour leur commerce, la scolarisation de leurs enfants ou acheter des médicaments.

Toutes ces actions mises en place par Vision du Monde et répondant aux besoins prioritaires des populations vulnérables d’Asie, peuvent être mises en place grâce au parrainage d’enfants.

Vous pouvez aussi apporter une aide durable et concrète à un enfant en devenant parrain ou marraine.