Beyrouth, une ville ravagée après l'explosion

Le mardi 4 août à Beyrouth, le Liban a été victime d'une double-explosion colossale dans le port de Beyrouth faisant plus de 170 morts et environ 6 000 blessés et détruisant une grande partie de la ville. 

Selon le gouvernement libanais, l'explosion a été causée par un incendie qui s'est déclaré dans un entrepôt du port. 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium seraient à l'origine de l'explosion; contenues, sans mesure de sécurité, depuis 6 ans dans un entrepôt du port. 

L'état d'urgence a été déclaré par le gouvernement libanais. 300 000 personnes sont sans-abris et des milliers de familles ont été contraintes de trouver un abri temporaire (amis, famille, écoles...). L'impact global n'a pas encore été déterminé. Pour l'heure, ce sont environ 500 000 personnes qui ont besoin d'une aide d'urgence.

Beyrouth n'avait pas besoin de ça...

L'explosion survient à une période sensible pour le Liban qui accueillait déjà des millions de réfugiés syriens, qui traversait une crise économique et qui faisait face à la pandémie COVID-19. 

Selon le directeur de World Vision Liban, Hans Bederski "Cette catastrophe ne pouvait pas arriver à un pire moment. Le Liban traverse une crise économique et sanitaire sans précédent."

"Nous sommes vraiment inquiets pour les familles et les enfants qui vivent dans les zones touchées. L'explosion a non seulement secoué Beyrouth, mais également tout un pays", déclare Josephine Haddad, responsable de la communication chez World Vision Liban.

 

Beyrouth, une ville dans le besoin

Les équipes de Vision du Monde travaillent main dans la main avec des partenaires et bénévoles locaux qui luttent pour aider les plus vulnérables, mais ils vont avoir besoin de votre aide.

Les équipes de Vision du Monde sont actuellement sur le terrain pour évaluer les besoins des enfants et des personnes les plus vulnérables. 

Dans un premier temps, l'association, associée au partenariat international World Vision, souhaite dégager plus de 4 millions d'euros pour venir en aide à 120 000 personnes. Cette aide se traduit par :

  • Une réponse aux besoins essentiels : distribuer de l'eau et des vivres, des kits d'hygiène et des articles ménagers à des milliers de familles qui sont maintenant dans la rue ou hébergées dans des lieux publics. 
  • La construction ou réparation d'abris pour mettre à l'abri les familles les plus vulnérables dont les logements ont été endommagés ou détruits.
  • La mise en place de cellules psychologiques pour soutenir les enfants et les familles touchés par l'explosion qui ont subi des traumatismes et qui ont maintenant besoin d'un soutien psychologique d'urgence. 

 

Les enfants et familles les plus vulnérables ont besoin de votre soutien, de notre soutien, du soutien de tous pour survivre et se relever de cette terrible épreuve.

Beyrouth, liban, les dégats

Beyrouth, le port et les rues de Mar Mkhayel et Gemayze

Beyrouth, liban, les dégats

Beyrouth, le port et les rues de Mar Mkhayel et Gemayze

Beyrouth, liban, les dégats

Beyrouth, le port et les rues de Mar Mkhayel et Gemayze

Beyrouth, liban, les dégats

Beyrouth, le port et les rues de Mar Mkhayel et Gemayze