L'Inde meurtrie par la COVID-19

L'Inde traverse l'une des plus grandes crises sanitaires et humanitaires, encore plus grave qu’au moment de la première vague. Les images de personnes mourant en raison d'un manque d'oxygène et de soins médicaux appropriés sont déchirantes. Cette seconde vague touche également plus d'enfants, causant de grandes inquiétudes pour leur santé et leur bien-être. Nous sommes encore plus déterminés à répondre fermement à la flambée de l’épidémie en Inde.
Madhav Bellamkonda, Directeur National de Vision du Monde en Inde.

Avec plus de 18 millions de cas de COVID-19, l’Inde fait face à une deuxième vague de contamination très meurtrière. Fin avril, le nombre de cas quotidien a atteint un triste record avec près de 400 000 personnes infectées, portant le nombre total de morts à plus de 200 000. 

Face à la hausse constante et dramatiquement rapide du nombre de cas, les services de santé sont absolument submergés. La tension hospitalière (pénurie de lits, manque d’oxygène) est sans précédent. De nombreuses personnes succombent à la COVID-19 sans même avoir pu bénéficier d’une prise en charge. Les lieux de crémations et de sépultures, dans de nombreuses régions du pays, sont débordés par le nombre toujours plus important de décès.

Le pays fait face à une réelle pénurie de traitements pour lutter contre la COVID-19. Jusqu’à présent plus de 147 million de personnes ont été vaccinées en Inde. Mais la vague de contamination est bien plus rapide que la campagne de vaccination, qui doit faire face aux défis de fabrication et de distribution des vaccins pour tous. 

 

Les enfants, premières victimes des conséquences indirectes de la pandémie

Dans un pays en proie à une crise humanitaire sans précédent, les enfants et leurs familles font face à d’importantes difficultés qui viennent balayer des années de progrès en matière d’amélioration de leurs conditions de vie.

Privés d’écoles depuis maintenant 1 an, sans accès aux cours à distance, les enfants doivent faire face à la pauvreté grandissante et à de nombreuses violences. On observe une hausse du travail infantile et des mariages précoces, en particulier au sein des familles les plus vulnérables.

 

Vision du Monde intensifie sa réponse humanitaire d’urgence

Vision du Monde en Inde soutiendra immédiatement 93 hôpitaux en fournissant des concentrateurs d’oxygène et en mettant à disposition des lits, des lits de camp et l’équipement médical nécessaire, renforçant ainsi les systèmes de santé publics.
Franklin Jones, Directeur du département de gestion de crise, Vision du Monde Inde

Depuis le début de la pandémie en mars 2020, et via le Partenariat international World Vision, les équipes locales de Vision du Monde sont venues en aide à plus de 6 millions de personnes, grâce à la distribution de masques, de kits d’hygiène, d’aide alimentaire et de matériel éducatif pour les enfants. 

Face à l’ampleur de la deuxième vague indienne, Vision du Monde intensifie son aide humanitaire d’urgence pour soutenir les infrastructures de santé.
 

Il s'agit en priorité de : 

  • Fournir des machines à oxygène à près d’une centaine d’hôpitaux et centres de soins.
  • Fournir des lits et des tentes pour permettre l’installation de centres de soins temporaires
  • Sensibiliser à la vaccination et la rendre accessible à toutes et tous
  • Renforcer la prévention face à la COVID-19
  • Fournir un soutien psychosocial

 

Inde-covid-19-enfants-vulnerables
Inde-covid-19-urgence
urgence-covid-19-inde
Covid-19-urgence-Inde

Ensemble, soutenons l'Inde en danger